EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Mikhaïl Saakachvili, l'ex-président géorgien, transféré dans un hôpital militaire

Mikhaïl Saakachvili, l'ex-président géorgien, transféré dans un hôpital militaire
Tous droits réservés Zurab Tsertsvadze/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Zurab Tsertsvadze/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Mikhaïl Saakachvili a été transféré dans un hôpital militaire car sa vie est en danger. L'ex-président géorgien, emprisonné dans son pays, est en grève de la faim depuis 50 jours.

PUBLICITÉ

Mikhaïl Saakachvili a été transféré dans un hôpital militaire car sa vie est en danger. L'ex-président géorgien, emprisonné dans son pays, est en grève de la faim depuis 50 jours.

"Dans l'intérêt de la vie et de la santé des personnes, a déclaré Rati Bregadze, ministre de la Justice de Géorgie, et aussi pour faire appliquer l'arrêt __de la Cour européenne des droits de l'homme, nous proposons qu'il soit transféré à l'hôpital militaire Giorgi Abramishvili du ministère de la Défense. C'est un endroit où sa santé et sa sécurité seront assurées au mieux par l'État".

Mikhaïl Saakachvili s'est évanoui lors d'une rencontre avec ses avocats ce jeudi. Son médecin assure que sa vie est menacée, évoquant des problèmes cardiaques et neurologiques qui pourraient être irréversibles.

Les autorités géorgiennes refusent de le transférer dans un hôpital civil, une décision qui a provoqué la colère des soutiens de l'ancien président, qui ont manifesté dans la soirée à Tbilissi.

Mikhaïl Saakachvili est en grève de la faim pour protester contre sa détention. Il a été arrêté à son retour en Géorgie le 1er octobre après un exil de huit ans. 

Il a été emprisonné pour "abus de pouvoir", une condamnation qu'il juge purement politique. Le président pro-occidental était resté au pouvoir entre 2004 et 2013, il est maintenant considéré comme le chef de l'opposition.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Géorgie : les soutiens de Mikheïl Saakachvili manifestent à Tbilissi

Géorgie : l'ex-président Mikheïl Saakachvili se dit maltraité en prison

Emprisonné et en grève de la faim, l'ex-président géorgien a été hospitalisé