This content is not available in your region

La République tchèque investit son nouveau Premier ministre

Access to the comments Discussion
Par Camille Pauvarel  & Euronews
euronews_icons_loading
Petr Fiala est un ancien professeur de sciences politiques.
Petr Fiala est un ancien professeur de sciences politiques.   -   Tous droits réservés  AP Photo

Petr Fiala, 57 ans est le visage du nouveau gouvernement tchèque. Assis sur un fauteuil roulant dans un cube de plexiglas, Milos Zeman l'a investi dimanche 28 novembre. Le président tchèque a récemment été testé positif au Covid-19 et ce après avoir passé plusieurs semaines à l'hôpital pour une neuropathie diabétique.

Lors de sa cérémonie d'investiture, Petr Fiala a promis de "conduire le pays à travers la situation actuelle difficile, de résoudre les problèmes brûlants" ainsi que "f_aire les changements nécessaires pour le bon avenir des citoyens et de leurs enfants_". Homme de droite, Petr Fiala est à la tête du Parti civique démocrate (ODS) depuis 2014.

A la tête de l'alliance de droite "Ensemble"

Cet ancien professeur a été choisi suite aux résultats des élections législatives en octobre donnant vainqueur l'alliance "Ensemble". Cette dernière, regroupait le parti civique démocrate, les démocrates-chrétiens et le parti de centre droit TOP 09. Elle avait battu l'ancien premier ministre Andrej Babis et son mouvement populiste ANO.

Peu après les élections, l'alliance s'est agrandie en s'associant à deux autres partis centristes - le Parti Pirate, anti-establishment, et les Maires et Indépendants. Les cinq partis contrôlent en tout 108 sièges sur un total de 200 au Parlement.

Affronter le Covid-19 et la crise énergétique

La République Tchèque est depuis plusieurs semaines en proie à une vague de Covid-19 qui ravage le pays. Avec ses 10,7 millions d'habitants, ce membre de l'Union européenne détient l'un des taux d'infection les plus élevés au monde. Malgré les chiffres, une partie de la population s'oppose aux restrictions sanitaires.

Autre difficulté traversée par le pays, celle de l'envolée des prix de l'énergie suite à la faillite d'un fournisseur alternatif.