This content is not available in your region

Le centre Fidel Castro ouvre ses portes au public à La Havane

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Cinq ans après le décès de Fidel Castro à La Havane, les autorités ont inauguré un centre dédié à l'étude de son idéologie, La Havane, Cuba, 30/11/2021
Cinq ans après le décès de Fidel Castro à La Havane, les autorités ont inauguré un centre dédié à l'étude de son idéologie, La Havane, Cuba, 30/11/2021   -   Tous droits réservés  Milexsy Duran/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.

Les autorités cubaines ont ouvert un musée dédié au leader révolutionnaire Fidel Castro pour marquer le cinquième anniversaire de sa mort. Situé au cœur de la Havane, le centre Fidel Castro est destiné "à préserver et diffuser la pensée du Líder máximo". L'investissement est élevé mais tenu secret. Le centre dispose de neuf salles d'exposition équipées d'écrans géants et de tables tactiles permettant aux visiteurs d'effectuer des parcours virtuels à travers sa vie et son oeuvre.

Il n'est pas question de culte de la personnalité, ce qui aurait été contraire aux désirs de Fidel Castro, comme l'a expliqué Alberto Alvariño, responsable de la Préservation du patrimoine documentaire du Palais de la Révolution :

"Le Centre ne rend pas un culte de la personnalité (à Fidel Castro). Il s'agit de faire connaître sa vie, sa pensée, son travail, son exemple. Ce n'est pas un centre d'endoctrinement. C'est un centre pour donner des informations, enseigner, former et créer des valeurs chez les gens."

Interrogé sur le coût des travaux, il n'a donc donné aucun chiffre, mais assure qu'il ne s'agit pas d'une grosse dépense pour l'Etat cubain, confronté à sa pire crise économique en près de 30 ans, une grande partie du budget ayant été couverte par "des donations reçues d'autres pays".

Le directeur du centre, l'historien René Gonzalez, admet qu'un "investissement élevé" a été réalisé en technologies, mais avec un bénéfice: "très bientôt", les enfants et adolescents pourront, grâce à la réalité virtuelle, naviguer avec Fidel sur le Granma, le yacht qui l'a amené de Mexico à Cuba en 1956 avec une poignée de révolutionnaires.

La réalité virtuelle leur permettra aussi de grimper à bord de la jeep Gaz-69, de fabrication soviétique, exposée dans le jardin du palais et avec laquelle Fidel a parcouru l'île.

Dans les salles, dont les murs sont ornés de phrases du meneur de la révolution, on trouve des objets personnels, comme ses uniformes vert olive, une mitraille AKM qui l'a accompagné toute sa vie et le téléphone qu'il utilisait pour donner ses ordres lors de la guerre d'Angola (1975-1991).

Reflets de ses amitiés politiques, sont également exposées certaines de ses décorations, dont celle de Héros de l'URSS, ainsi que les cadeaux de dignitaires étrangers, comme le buste offert par le président chinois Xi Jinping lors de sa visite à Cuba en 2014.

Ce centre a été inauguré jeudi dernier en présence du président Miguel Diaz-Canel, de son homologue vénézuélien Nicolas Maduro et du général Raul Castro, frère de Fidel, dans le cadre des commémorations du cinquième anniversaire de la mort du révolutionnaire cubain (1926-2016).

Sources additionnelles • AP, AFP