EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Migrants : à Chypre le pape François dénonce l'esclavage et des tortures

Le Pape François célèbre une messe oecuménique l'église de la Sainte-Croix à Nicosie, Chypre, le 3 décembre 2021
Le Pape François célèbre une messe oecuménique l'église de la Sainte-Croix à Nicosie, Chypre, le 3 décembre 2021 Tous droits réservés Alessandra Tarantino/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Alessandra Tarantino/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Par Laurence Alexandrowicz
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

7000 personnes à Chypre, habitantes de l'île ou venues d'ailleurs, ont participé à la messe multilingue présidée par le pape François dans le stade de Nicosie. Le souverain pontife a donné la parole aux migrants qui ont raconté leur calvaire et leurs espoirs.

PUBLICITÉ

7000 personnes à Chypre, habitantes de l'île ou venues d'ailleurs, ont participé à la messe multilingue présidée par le pape François dans le stade de Nicosie. Le souverain pontife a prôné la la paix et le dialogue, dans l'île divisée depuis l'invasion turque en 1974. Mais c'est son discours en faveur des migrants qui a marqué les esprits.

"Frères et sœurs, c'est ce qui se passe aujourd'hui, a lancé le pape François. Des côtes près de chez nous sont devenues des ponts pour le commerce des esclaves. J'en ai vu des preuves filmées. Ce sont des lieux de torture, où les gens sont vendus. Je dis cela car ma responsabilité est de vous aider à ouvrir les yeux."

Le pape a dressé un parallèle avec les nazis, ou Staline pendant la Seconde Guerre mondiale. Puis la parole a été donnée aux migrants qui ont raconté leur calvaire

  Rozh venu d'Irak, raconte :  

"J'ai dû fuir la violence, les bombes, les couteaux, la faim et la douleur. On m'a forcé à suivre des routes poussiéreuses, on m'a poussé dans des camions, on m'a caché dans des coffres de voitures, on m'a jeté dans des bateaux en perdition. On m'a trompé, exploité, oublié, nié."

  Mariamie a des rêves, depuis son départ de la République démocratique du Congo :

"Je rêve d'être la première de ma classe et de devenir médecin. Et je rêve d'être accueillie partout, ici dans l'église, dans chaque classe et dans chaque magasin."

 Le pape compte faire transférer de Chypre en Italie 50 migrants, selon le président chypriote Nicos Anastasiades. Le Vatican n'a pas confirmé dans l'immédiat cette annonce.

10.000 migrants seraient arrivés au cours des dix premiers mois de l'année sur l'île, c'est un chiffre important sur une population de 1 million d'habitants.  La République de Chypre dit enregistrer le plus grand nombre de primo-demandeurs d'asile en Europe.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Gaza : le couloir humanitaire maritime, un "cap crucial" selon le Président de Chypre

A Chypre, des magasins d'étrangers cibles de la colère des anti-immigration

Allemagne : Olaf Scholz s'engage à améliorer la gestion de l'immigration clandestine