This content is not available in your region

Tornades : la ville de Mayfield dans le Kentucky quasiment rayée de la carte

Access to the comments Discussion
Par Stephane Hamalian  & Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Mayfield, Kentucky, le 11 décembre 2021
Mayfield, Kentucky, le 11 décembre 2021   -   Tous droits réservés  Mark Humphrey/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved

La ville de Mayfield dans l'État américain du Kentucky a été quasiment rayée de la carte après le passage d'une tornade surpuissante, dans la nuit de vendredi à samedi.

Le centre de cette ville de 10 000 habitants ressemble "à un tas d'allumettes" a affirmé la maire de la ville Kathy O'Nan sur CNN. Mayfield semble avoir été l'épicentre de la catastrophe, des pâtés de maisons complets ayant été rasés, évoquant une zone de guerre.

La maire a également affirmé qu'aucune personne n'avait pu être sortie vivante depuis ce matin des décombres d'une usine de bougies de la ville, où une centaine d'employés ont été piégés après que le toit a cédé sous la violence des vents. Cette tragédie laisse craindre une aggravation du bilan de plus de 78 morts établis à travers cinq Etats américains touchés par les tornades.

"La ville [de Mayfield] a subi les coups les plus durs. La dévastation y est massive", a souligné Michael Dossett, un responsable local des secours, interrogé sur CNN. Il y a évoqué un "ground zero", une expression employée pour décrire les ruines du World Trade Center après les attentats du 11 septembre 2001 à New York.

Plusieurs comtés du Kentucky ont été également dévastés par la plus forte tornade qui a parcouru plus de 300 kilomètres dans l'Etat, a précisé le gouverneur Andy Beshear, qui avait décrété l'état d'urgence avant minuit vendredi soir.

Alors que les secours étaient à pied d'oeuvre samedi matin, le président Joe Biden a évoqué une "tragédie inimaginable" et assuré que l'administration fédérale travaillait de concert avec les gouverneurs des Etats touchés.

D'autres États touchés

Plus au nord-ouest, dans l'Illinois, la force des vents a en partie arraché le toit d'un entrepôt d'Amazon ravagé par la tempête. Des employés du géant de la distribution y travaillaient de nuit pour traiter les commandes avant les fêtes de fin d'année.

La police a confirmé plusieurs décès dans l'entrepôt et l'agence de gestion des urgences de Collinsville a évoqué "de nombreuses personnes piégées" dans le bâtiment.

Les secours ont travaillé jusqu'aux premières heures de samedi pour tenter de dégager ces personnes de l'installation, dont le tiers n'est plus que décombres.

Les images de l'entrepôt Amazon d'Edwardsville, partagées par les chaînes d'information américaines et les réseaux sociaux, montrent une grande partie du toit de l'installation arrachée, un des murs effondré dans le bâtiment et des gravats éparpillés sur le site.

Le gouverneur de l'Illinois JB Pritzker a déclaré adresser ses "prières aux habitants d'Edwardsville".

En Arkansas, une personne a été tuée et 20 ont été piégées dans une maison de retraite, selon les médias. Mais les sauveteurs sont parvenus à évacuer les personnes piégées du bâtiment dont la structure était "pratiquement détruite", a déclaré un responsable du comté de Craighead, Marvin Day, aux chaînes d'information locales. Une autre personne a péri ailleurs dans cet État.

Dans le Tennessee, au moins deux personnes ont été tuées dans des événements liés aux intempéries, selon un responsable de la gestion des urgences cité par les médias locaux.

Des tornades ont également touché le Missouri.

Selon les scientifiques, le changement climatique accroît l'ampleur et la fréquence des tempêtes qui affectent déjà les Etats-Unis.