This content is not available in your region

Le variant Omicron semble bien s'inviter aux fêtes de fin d'année

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP, AP
euronews_icons_loading
Dans un centre de vaccination à Marseille (sud de la France), le 01/12/2021
Dans un centre de vaccination à Marseille (sud de la France), le 01/12/2021   -   Tous droits réservés  Daniel Cole/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved

Les derniers développements de l'épidémie de Covid-19, avec une inquiétude particulière autour du variant Omicron. Gros plan sur la situation en Italie, aux Pays-Bas et en Ecosse.

Si le variant Omicron se répand rapidement, tout porte à croire désormais que ses effets pourraient bien être moins graves que ceux du variant Delta.
Cela dit, l'organisation mondiale de la Santé appelle à la plus grande prudence.

Nous savons aujourd'hui que nous avons sous-estimé ce virus à nos risques et périls. Même si Omicron provoque une maladie moins grave, le nombre de cas pourrait une fois de plus submerger des systèmes de santé non préparés.
Tedros Adhanom Ghebreyesus
Directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS)

ITALIE

L'Italie a franchi le pas du vaccin chez les enseignants et exige désormais que toutes les personnes travaillant dans les écoles du pays soient vaccinées contre le Covid -19. La règle comprend l'obligation de recevoir une troisième dose de vaccin.

Cette décision a été prise dans un contexte d'inquiétude croissante quant à la propagation du variant Omicron.

La police, l'armée et les services d'urgence doivent aussi se conformer à cette obligation sous peine de sanctions, qui peuvent aller jusqu'à une suspension des salaires.

PAYS-BAS

Les scientifiques néerlandais estiment que d'ici quelques semaines, Omicron pourrait être le variant dominant du Covid-19 dans le pays.

Pour limiter la propagation, le gouvernement a pris de nouvelles mesures de restrictions, notamment la fermeture anticipée des écoles pour les vacances de Noël.

Mark Rutte, Premier ministre sortant, s'en est expliqué.
"Cette extension des mesures signifie que, pendant Noël et les vacances de Noël, un maximum de quatre invités reste la norme. La règle est donc de ne pas recevoir chez soi plus de quatre personnes de plus de 13 ans. Il n'y aura pas d'exception pour Noël et le Nouvel An."

ECOSSE

La vague Omicron déferle sur toute l'Europe et l'Écosse ne fait pas exception.

Les familles sont invités à limiter leurs rassemblements de Noël. Pour la deuxième année de suite, les fêtes de fin d'année risquent fort d'être en demi-teinte.