EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Ukraine, Pologne et Lituanie appellent à plus de sévérité avec Moscou

Ukraine, Pologne et Lituanie appellent à plus de sévérité avec Moscou
Tous droits réservés from AFP video
Tous droits réservés from AFP video
Par Laurence Alexandrowicz
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les services secrets américains estiment que la Russie a amassé 70 000 hommes à la frontière avec l'Ukraine et qu'une invasion est possible début 2020. Moscou réclame que l'OTAN stoppe son expansion à l'Est. Ukraine Pologne et Lituanie réclament des sanctions occidentales plus sévères.

PUBLICITÉ

Etre plus dur avec la Russie, c'est le message de trois dirigeants de l'est de l'Europe. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky recevait ses homologues polonais et lituaniens. Ensemble ils ont demandé des sanctions occidentales plus sévères contre Moscou, qui menace Kiev avec 70 000 hommes, amassées à la frontière russo-ukrainienne. Les responsables du renseignement américain affirment que la Russie se prépare à une éventuelle invasion début 2022.

"Notre tâche commune est de contenir la menace de la Russie, a déclaré Volodymyr Zelensky, de protéger l'Europe de la politique agressive de la Russie. Aujourd'hui, l'Ukraine, la Pologne et la Lituanie sont à l'avant-garde de cet endiguement."

Avec ses troupes déployées à la frontière, Moscou veut faire pression. Le Kremlin nie toute intention d'attaque, mais exige que l'OTAN refuse l'adhésion de l'Ukraine et d'autres anciens pays soviétiques et réduise les déploiements militaires de l'alliance en Europe centrale et orientale.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La canicule et les incendies se poursuivent dans plusieurs pays européens

L'OTAN va ouvrir un centre de commandement pour l'Ukraine en Allemagne

OTAN : la Chine est un soutien décisif à la guerre de la Russie contre l'Ukraine