This content is not available in your region

Face aux restrictions de voyage, les stations de ski misent sur le tourisme intérieur

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Des skieurs en Bosnie, le 11 décembre 2021
Des skieurs en Bosnie, le 11 décembre 2021   -   Tous droits réservés  AP/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.

Les hôtels des stations de ski autrichiennes enregistrent de nombreuses annulations en raison des restrictions de voyage mises en place en cette fin d'année par plusieurs pays européens pour endiguer l'épidémie de Covid-19 et en particulier son nouveau variant, très contagieux, Omicron.

Quarantaine obligatoire pour les voyageurs en provenance de pays à risque, triple vaccination, test PCR... Autant de mesures qui ont découragé bon nombre de vacanciers de franchir les frontières.

"Nos clients allemands, par exemple, ont annulé parce que leurs enfants non vaccinés devaient être en quarantaine obligatoire à leur retour en Allemagne, souligne Erwin Schwarz, gérant d'hôtel à St. Johann Alpendorf. C'est le genre de problèmes que nous supportons. Nous procédons à des reports, des annulations... C'estun très gros effort."

Dans les stations bulgares, où la neige est également tombée en abondance, les professionnels du secteur se montrent plus optimistes : les réservations ont doublé par rapport à l'an passé et la plupart des hôtels sont pleins pour Noël et aussi pour Jour de l'an, qui attire traditionnellement davantage de touristes étrangers. Mais cette année les vacanciers bulgares pourraient être majoritaires.

“Habituellement, environ 40 % de nos clients sont originaires du Royaume-Uni. En deuxième position, il y a la clientèle bulgare. Les visiteurs bulgares sont donc très importants et précieux", souligne Blagovesta Tomova, la directrice de l'Union des hôteliers de la station de Borovets.

Après une saison de ski quasi blanche l'hiver dernier, les amateurs de poudreuse espèrent se rattraper et profiter enfin cette saison, en dépit de la pandémie.