This content is not available in your region

Un nouvel an sous Omicron : le variant est désormais majoritaire en France

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Patinoire dans une fête foraine à Paris, France, 29 décembre 2021
Patinoire dans une fête foraine à Paris, France, 29 décembre 2021   -   Tous droits réservés  Thibault Camus/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved

En ce jour de réveillon du nouvel An, Santé publique France nous apprend que le variant Omicron est désormais majoritaire dans le pays... Une évolution attendue, tant il est contagieux.  

"62,4% des tests criblés montraient un profil compatible avec le variant Omicron" au début de la dernière semaine de l'année, contre 15% la précédente, a constaté l'agence publique dans sa dernière enquête hebdomadaire, publiée jeudi soir.

Il était déjà devenu majoritaire dans d'autres pays comme le Royaume-Uni et le Portugal.

Alors le réveillon se prépare quand même, mais à force de tests, d'auto-tests et d'isolement, de port du masque, de préparation et d'annulation de soirée de dernière minute, et l'avenir inquiète ...

Timothee Pujol, étudiant : 

"Mon réveillon ne sera pas particulièrement affecté par les restrictions sanitaires car je vais voir des amis. En revanche, mes études seront affectées car nous devons revenir à l'enseignement à distance dans mon école. Je n'ai pas bien supporté la dernière période de restrictions car j'ai fait une petite dépression, alors j'espère que cette année je serai moins affectée."

95 000 policiers et gendarmes sont mobilisés en France, dont 9 000 à Paris, pour la nuit du Nouvel An notamment pour faire respecter l'interdiction de rassemblements spontanés face à la flambée des cas de Covid-19.

Au total, le dispositif de sécurité représente 127 000 personnes, puisqu'il comprend également 32 000 pompiers et acteurs de la sécurité civile, a détaillé le ministère. Par ailleurs, près de 3 200 militaires de la force Sentinelle s'ajoutent au dispositif.

Au Royaume-Uni, les Britanniques sont confrontés à une pénurie de tests et en Angleterre, on construit des structures temporaires dans les hôpitaux pour se préparer à un éventuel afflux de patients , le pays a atteint un nouveau record, plus de 189 000 contamination ces dernières 24h, alors que la France en enregistrait 206 000, et l'Italie, plus de 126 000 nouveaux cas positifs, un nouveau record, en augmentation de 30% par rapport à la veille.

Les files d'attente augmentent sans cesse à Rome, notamment, et Livia s'énerve de constater que les gens se font tester pour faire la fête :

"Ce que je trouve choquant, c'est que oui, il y a des gens qui sont ici parce qu'ils ont eu un contact étroit avec quelqu'un de positif ou qu'ils ont eux-mêmes eu le Covid, mais la plupart des gens qui font la queue sont ici juste à cause du réveillon, pour aller faire la fête."

Oui certes, mais faire la fête avec l'esprit tranquille est peut-être plus rassurant pour tout le monde... 

L'Allemagne, peut-être plus prudente, a d'ailleurs limité les réveillons à 10 personnes pour les vaccinés, à 2 pour les non-vaccinés... Et toutes les grandes célébrations du nouvel an sont annulées, la vente de feu d'artifice interdite... Elle n'a d'ailleurs enregistré que 42 000 nouveaux cas ces dernières 24h...

En Espagne, le nombre de nouvelles contaminations a lui atteint près de 162 000 jeudi, ce qui n' a pas empêché cette manifestation de plusieurs centaines de personnes, sans masque, dans les rues de Barcelone pour dénoncer les restrictions sanitaires du gouvernement, ni cette "rave party"...

Sources additionnelles • AP, AFP