This content is not available in your region

Une quatrième dose de vaccin en Israël pour les plus de 60 ans et les personnes fragiles

Access to the comments Discussion
Par Laurence Alexandrowicz
euronews_icons_loading
Une quatrième dose de vaccin en Israël pour les plus de 60 ans et les personnes fragiles
Tous droits réservés  AFP

Israël administre une quatrième dose de vaccin aux personnes de plus de 60 ans et au personnel soignant. A l'hôpital Ichilov de Tel Aviv il y a foule, au lendemain de l'annonce à la télévision de cette opportunité. Dès vendredi dernier, un an après avoir lancé une première campagne de vaccination anti-Covid, Israël avait privilégié la quatrième dose pour les personnes immunodéprimées et dans les maisons de retraite.

L'administration d'une quatrième dose permettra d'évaluer la possible hausse d'anticorps et l'apparition d'effets secondaires, et dira si elle réduit les risques d'infection.

"Il a été recommandé aux plus de 60 ans de se faire vacciner et je crois que c'est aussi un acte citoyen et pour moi c'est important", explique Rina, venue dans les premières.

"Je veux protéger mes patients, ma famille, ma femme, mes enfants, explique le docteur Idan Militcher. Si on est vacciné il y aura de moins en moins de gens hospitalisés. Alors le gouvernement fait vraiment ce qu'il y a de mieux."

Les autorités ont annoncé vendredi près de 5 000 nouveaux cas de Covid en 24h. Des chercheurs ont estimé que le nombre de cas pourrait passer à 15 000, voire 20 000 par jour, d'ici une semaine.

Israël compte 9,2 millions d'habitants, et essentiellement des personnes non vaccinées parmi les cas graves selon les médecins.