This content is not available in your region

Covid-19 : plus de 270 000 nouveaux cas en 24h en France, nouveau record

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Le ministre français de la Santé, Olivier Véran, devant l'Assemblée nationale, à Paris, le 4 janvier 2022
Le ministre français de la Santé, Olivier Véran, devant l'Assemblée nationale, à Paris, le 4 janvier 2022   -   Tous droits réservés  Christophe ARCHAMBAULT / AFP

La France a atteint ce mardi un nouveau record de contaminations au Covid-19 : plus de 271 000 nouveaux cas enregistrés en l'espace de 24 heures, ce qui en fait actuellement le pays européen le plus touché par l'épidémie avec le Royaume-Uni.

Le pic toujours pas atteint

Cette cinquième vague, débutée au mois d'octobre, n'a toujours pas atteint son pic et a vu en une semaine sa courbe grimper en flèche sous l'effet du variant Omicron, hautement plus contagieux.

70% des lits de réanimation occupés

Cette flambée épidémique accentue la pression sur les services de santé : plus de 20 000 personnes sont désormais hospitalisées et plus de 70% des lits de réanimation sont occupés par des malades du Covid.

Sans oublier les décès : près de 300 personnes ont à nouveau succombé à la maladie en 24 heures, même si ces chiffres restent nettement inférieurs à ceux des précédentes vagues compte tenu de l'explosion actuel de cas.

L'opposition freine le pass vaccinal

Malgré ce contexte très dégradé, Paris écarte toujours l'idée d'un confinement préférant miser sur le télétravail, le port du masque et la vaccination.

A l'Assemblée nationale, la tension était encore palpable ce mardi alors que le gouvernement entend remplacer au plus vite le pass sanitaire par le pass vaccinal.

Mais il se heurte à une partie de l'opposition qui avait fait suspendre lundi soir à minuit l'examen du projet de loi. Le Premier ministre Jean Castex a laissé éclater sa colère :

"Le virus galope et vous tirez sur le frein à main ! Que pensent nos concitoyens de ces facéties ? Que pensent nos soignants engagés qui eux ne s'arrêtent pas à minuit comme vous l'avez souhaité et voté. C'est purement irresponsable!", a déclaré Jean Castex, sous les applaudissements de la majorité.

Le virus galope et vous tirez sur le frein à main!
Jean Castex
Premier ministre français

Le ministre de la Santé Olivier Véran a également dénoncé l'attitude de l’opposition : "Vous considérez encore une fois qu'il n'ait pas lieu de siéger après minuit ou qu'on verra plus tard pour le pass vaccinal, nous considérons qu'il y a urgence et quand nous pouvons prendre une décision et qu'elle est applicable, le lendemain, elle s'applique le lendemain, c'est la priorité, la protection des Français. Et enfin, j'ai bien compris que pour votre groupe des Républicains, il était possible de priver les enfants d'école, mais impensable de priver les antivax de resto."

J'ai bien compris que pour votre groupe des Républicains, il était possible de priver les enfants d'école, mais impensable de priver les antivax de resto."
Olivier Véran
ministre français de la Santé

Avec le pass vaccinal, les tests Covid négatifs ne seraient plus acceptés pour aller au restaurant, voyager ou assister à un évènement. Une façon pour le gouvernement de renforcer un peu plus la pression sur les près de 6 millions de français non vaccinés.

Paris espère une adoption définitive du projet de loi d'ici la fin la fin de semaine et une entrée en vigueur du pass vaccinal au 15 janvier.