euronews_icons_loading
Le feuilleton Novak Djokovic se poursuit en Australie

La police de Melbourne a fait usage de gaz poivre pour disperser un rassemblement de fans de Novak Djokovic après qu'un juge a annulé un refus de visa visant le serbe.

Désormais libre de tout mouvement, le numéro un mondial espère désormais participer à l'Open d'Australie, où sa participation est mise en cause en raison de son statut vaccinal. Le gouvernement peut encore ordonner l'expulsion du joueur.