This content is not available in your region

En Pologne, des scientifiques testent un canon anti-pollution

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Le canon anti-pollution
Le canon anti-pollution   -   Tous droits réservés  Darko Vojinovic/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.

Un coup de canon pour chasser la pollution. A Kalwaria Zebrzydowska, dans le sud de la Pologne, des scientifiques expérimentent une machine qui permet d'expulser le smog et ses particules toxiques plus eau dans le ciel.

Une onde de choc verticale

Objectif : permettre aux habitants de mieux respirer durant l'hiver. Installé en verticale sur un conteneur, un long tube tire à grand bruit toutes les six secondes :

"On utilise ici une onde de choc verticale qui est créée grâce à la combustion d'un mélange d'acétylène et d'air. Cette onde projette l'air pollué vers le haut", souligne Dominik Grybos, scientifique à l'Académie des mines et de la métallurgie de Cracovie.

Selon les responsables du projet, les coups de canon permettraient de réduire ponctuellement la pollution de 15 à 30% dans un périmètre de 2 à 3 kilomètres autour du tir.

Un accueil mitigé des riverains

L'initiative est bien accueillie par cette habitante de Kalwaria Zebrzydowska: "Le smog est très lourd ici, on ne peut même pas aérer les appartements, cela pue tellement. Donc si cela peut aider, qu'ils mènent ces tests, qu'ils le fassent"

Le smog est très lourd ici, on ne peut même pas aérer les appartements, cela pue tellement.
Une habitante de Kalwaria Zebrzydowska

D'autres riverains, en revanche, se plaignent du bruit : "La machine est près du stade, j'habite dans un immeuble de l'autre côté et j’entends les tirs. Les gens ne savaient pas ce qui se passent", dit une femme.

La Pologne est l'un des pays les plus pollués d'Europe, en particulier durant l'hiver quand les habitants mettent en route leurs fours à charbon et que les cheminées dégagent une fumée épaisse. Les responsables du projet espèrent commercialiser prochainement leur invention.

Avec AFP