This content is not available in your region

L'armée suisse a délibérément vendu des millions de masques défectueux

Access to the comments Discussion
Par Laurence Alexandrowicz
euronews_icons_loading
Archives : militaires suisses à Berne, le 18 septembre 2020
Archives : militaires suisses à Berne, le 18 septembre 2020   -   Tous droits réservés  Alessandro della Valle/Keystone via AP

L'armée est au cœur d'un scandale en Suisse. En cause, des masques défectueux que l'armée helvétique a vendu par milliers à des hôpitaux, écoles ou entreprises : près de trois millions et demi au total. Le problème, c'est que l'institution savait pertinemment que ces masques achetés en Chine n'étaient pas efficaces : ils laissaient passer trois à quatre fois plus de particules que les autres modèles. L'État allemand de Bavière était arrivé à une conclusion similaire et les avait renvoyés en Chine.

L'armée suisse, elle, a préféré vendre le stock inutilisé, 1 centime par masque, pour un prix d'achat à 70 centimes pièce.

L'armée suisse avait commandé les millions de masques au tout début de la pandémie – pour un total de 200 millions de francs – près de 200 millions d'euros. Mais quand la pénurie de masques a été résolue, l'armée s'est retrouvée avec ces stocks défectueux sur les bras, et surtout aujourd'hui, avec une réputation entachée.