This content is not available in your region

Un hôpital américain refuse une greffe de cœur à un patient non vacciné

Access to the comments Discussion
Par Camille Pauvarel  & Euronews
euronews_icons_loading
Tracey Ferguson a déclaré que son fils avait déjà un cœur hypertrophié et avait souffert de plusieurs caillots sanguins.
Tracey Ferguson a déclaré que son fils avait déjà un cœur hypertrophié et avait souffert de plusieurs caillots sanguins.   -   Tous droits réservés  COURTESY: TRACEY FERGUSON

Un hôpital de Boston est accusé de refuser une greffe de cœur à un patient au motif qu'il n'est pas vacciné contre le Covid-19. Le Brigham and Women's Hospital n'a pas commenté le cas de David Ferguson Junior, mais affirme que la plupart des opérations de transplantation fixent des exigences similaires pour améliorer les chances de survie des patients.

La famille du malade affirme que les responsables de l'hôpital lui ont dit qu'il n'était pas admissible à une transplantation cardiaque parce qu'il n'avait pas été vacciné contre le Covid-19. Selon sa mère, l'homme de 31 ans a une hypertrophie du cœur ainsi que plusieurs caillots sanguins, ce qui l'ont incité à ne pas se faire vacciner. Elle a aussi déclaré à l'Associated Press que son fils avait déjà été vacciné par le passé, mais qu'ils s'était inquiété après avoir lu que les effets secondaires comprennent certains cas d'inflammation cardiaque et de caillots sanguins.

Aux Etats-Unis seule 62% de la population est totalement vaccinée. Les fractures politiques sur la question sont très marquées sur la question. Selon un bilan établi par l'AFP, le 28 janvier 2022, la pandémie de Covid-19 a fait au moins 5,63 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019. Les Etats-Unis font partis des pays qui enregistrent le plus de décès avec 878 467 décès.