This content is not available in your region

Crise ukrainienne : arrivée de premiers renforts militaires américains en Roumanie

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Crise ukrainienne : arrivée de premiers renforts militaires américains en Roumanie
Tous droits réservés  Andreea Alexandru/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.

Dans un contexte de tension avec la Russie, le premier convoi transportant des équipements et des véhicules militaires américains est arrivé ce vendredi matin à Constanta en Roumanie.

"Ici, vous pouvez voir l’arrivée des véhicules blindés américains. Ils sont montés sur 8 roues, ont une puissance de 350 chevaux, et atteignent rapidement les 100 km/h", dit le reporter d'euronews Claudiu Popa qui est sur place.

"Le reste des troupes ne tardera pas"

"Une centaine de militaires américains, des spécialistes chargés de préparer le déploiement (du futur contingent), sont déjà arrivés", a déclaré le ministre de la Défense roumain, Vasile Dancu.

"Le reste des troupes ne tardera pas" à les rejoindre, a-t-il ajouté, sans plus de précisions sur le calendrier ou les bases militaires où ces militaires seront stationnés.

Les Etats-Unis avaient annoncé début février l'envoi de 3 000 militaires américains supplémentaires en Europe de l'Est, dont un millier en Roumanie, en soutien aux forces de l'Otan.

Les Occidentaux craignent une invasion de l'Ukraine, des dizaines de milliers de soldats russes étant déployés à la frontière ukrainienne.

De premiers militaires américains sont également arrivés samedi en Pologne, où est attendu au total un contingent de 1 900 soldats.

La France, prête à "s'engager sur de nouvelles missions"

La France, prête à "s'engager sur de nouvelles missions" selon son président Emmanuel Macron, avait pour sa part envoyé fin janvier des experts en Roumanie, en vue du possible déploiement de troupes.

Cette série d'annonces vise à renforcer la présence militaire de l'Otan dans la zone de la mer Noire, où elle est actuellement beaucoup plus faible qu'au nord, dans la région de la Baltique.

La Roumanie, membre de l'Alliance atlantique depuis 2004, accueille déjà 900 soldats américains, 140 italiens et 250 polonais.