This content is not available in your region

Judo : clôture du Grand Slam de Tel Aviv dans une ambiance de folie

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Judo : clôture du Grand Slam de Tel Aviv dans une ambiance de folie
Tous droits réservés  Di Feliciantonio Emanuele

La dernière journée du Grand Slam de Tel Aviv a connu une incroyable montée en puissance, la Shlomo Arena affichant complet pour le troisième jour consécutif.

Le président de la Fédération internationale de judo, Marius Vizer, a clôturé la compétition en remettant à Amit Tal, propriétaire de Bonei Ra'anana, la statue Jigoro Kano, conçue par les porcelaines Herend.

En -90kgs, Mammadali Mehdiyev est venu à bout l'ancien champion du monde serbe Nemanja Majdov avec un impressionnant Ura-nage ! Combattant incroyablement régulier, le judoka azeri était ravi de remporter sa 20ème médaille en World Tour dans un style spectaculaire. Sa médaille lui a été remise par le président de la FIJ en personne, Marius Vizer.

Très régulière lors des tours précédents, la Polonaise Beata Pacut a battu l'Allemande Alina Boehm en finale, remportant ainsi sa première médaille d'or en Grand Slam. Le président de CEDCO Hongrie, Michael Michaely, était présent pour remettre les médailles.

Ilia Sulamanidze, lauréat du Rising Star award 2021, a prouvé qu'il méritait bien ce prix, en battant en finale le Néerlandais Michael Korrel, l'un des piliers de la catégorie. Le jeune Géorgien remporte ainsi sa première médaille d'or en Grand Slam. Sulamanidze a reçu sa médaille des mains de Miri Regev, membre de la Knesset israélienne.

Chez les +78kg, la France a remporté sa quatrième médaille d'or du tournoi. Après avoir décroché l'argent à Paris il y a deux semaines, Romane Dicko a assuré la victoire grâce à son travail au sol. Les médailles ont été remises par le propriétaire de Bonei Ra'anana, Amit Tal.

"Je pense que Paris et Israël sont les deux meilleurs endroits pour participer au Judo Tour. Parce que vous savez qu'il y a beaucoup de monde. Les gens font du bruit. C'est une super ambiance et je suis toujours très heureuse de venir ici en Israël", s'est réjouit Dicko.

Notre homme du jour est le médaillé d'argent olympique et ancien champion du monde Guram Tushishvili, en feu dans la catégorie des +100kg. Tushishvili a battu en finale le Brélien Rafael Silva. Moris Janashvili, chanteur de renommée mondiale, lui a remis sa médaille.

"Nous sommes des professionnels, le judo fait partie de notre vie, nous vivons chaque jour avec le judo. Et bien sûr, la chose qui me plait le plus et qui m'avait manqué, c'est la compétition, surtout avec ce genre de public et d'ambiance", a expliqué Tushishvili.

Lors de cette dernière journée, les judokas israéliens poids lourds ont suivi l’exemple de leurs coéquipiers. Pendant trois jours, la Shlomo Arena était remplie d’un public faisant partie des plus passionnés du monde du judo, et son équipe nationale lui a donné de bonnes raisons de l'encourager.

Les héros locaux Raz Hershko et Peter Paltchik ont remporté deux médailles de bronze très disputées, participant à l'impressionnante moisson de médailles de l'équipe locale et récoltant les louanges du public.

Un Grand Slam de Tel Aviv frénétique et phénoménal qui fait de ce tournoi l'un des plus grands du World Judo Tour.