This content is not available in your region

Salon mondial du mobile à Barcelone, sans la Russie

Access to the comments Discussion
Par Cristina Giner  & Olivier Péguy  avec AFP, AP
euronews_icons_loading
Sur un des stands du Salon mondial du mobile - Barcelone (Espagne), le 28/02/2022
Sur un des stands du Salon mondial du mobile - Barcelone (Espagne), le 28/02/2022   -   Tous droits réservés  Joan Mateu Parra/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

Le Salon mondial du mobile a ouvert ses portes ce lundi à Barcelone en Espagne. C'est le grand retour de ce rendez-vous dédié au smartphone, après deux éditions fortement perturbées par le Covid-19.

Mais cette année, l'événement se déroule sur fond de guerre en Ukraine.

Les organisateurs ont d'ailleurs décidé de supprimer le pavillon dédié aux entreprises russes.

Les entreprises russes, qui sont malgré tout présentes au Congrès, ont maquillé le nom de leur pays d'origine.

Stephanie Lynch-Habib est la directrice marketing de l'Association mondiale des opérateurs télécoms (GSMA)

"La GSMA condamne fermement l'invasion de l'Ukraine par la Russie, explique-t-elle. Nous nous alignons sur les sanctions adoptées, et c'est pour ça que le pavillon russe est fermé.

En terme d'impact, je crains que toutes les économies soient touchées par cette guerre."

D'après les organisateurs, près de 1500 exposants sont présents à ce salon, notamment les grands noms du secteur, à l'exception du Japonais Sony et du Chinois Lenovo.

L'autre géant chinois, Huawei, est lui, bien présent, avec la volonté de faire bonne figure, en dépit des sanctions imposées par les Etats-Unis.

Gavin Allen représente la société Huawei. "Je pense que c'est incroyablement stimulant d'être de retour à ce salon du mobile, après une si longue absence, commente-t-il. __Et je pense qu'après la crise liée au Covid-19, après les épreuves que nous traversons, il y a une grande envie de se reconnecter, de reconstruire, d'ouvrir des perspectives."

Ce salon est comme toujours l'occasion de présenter les derniers gadgets et les prouesses technologiques.

Plus largement, il sera question de l'essor de la 5G, voire de la future 6G, de l'intelligence artificielle, le Metaverse ou encore l'impact de la "technologie" sur l'environnement.