EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Présidentielle française : un dimanche de campagne pour Jean-Luc Mélenchon et Eric Zemmour

Jean-Luc Mélenchon et Eric Zemmour en meeting le 6 mars 2022
Jean-Luc Mélenchon et Eric Zemmour en meeting le 6 mars 2022 Tous droits réservés Bob Edme/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Bob Edme/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Par Julien Pavy avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

A près d'un mois de la présidentielle française, Jean-Luc Mélenchon était en meeting ce dimanche à Lyon, alors qu'Eric Zemmour a réuni ses partisans à Toulon.

PUBLICITÉ

A bientôt un mois de l'élection présidentielle en France, les candidats arpentent le terrain.

Jean-Luc Mélenchon condamne l'invasion russe

Jean-Luc Mélenchon était en meeting ce dimanche Lyon. L'occasion pour le leader de la gauche radicale de réaffirmer sa position sur la guerre en Ukraine, alors que ses rivaux n'ont de cesse de pointer sa complaisance avec le régime de Vladimir Poutine.

A Lyon, Jean-Luc Mélenchon a exprimé sa solidarité avec le peuple ukrainien et condamné avec fermeté l'invasion décidée par le président russe :

"L'invasion de l'Ukraine, si nous en restons au point où nous sommes, change le cours de l'Histoire. Vladimir Poutine commence un nouvel ordre mondial basé sur la force (...) Non aligné que je suis, je ne veux pas de la guerre de Monsieur Poutine, ni de son ordre mondial".

Je ne veux pas de la guerre de Monsieur Poutine, ni de son ordre mondial.
Jean-Luc Mélenchon
Candidat à l'élection présidentielle (Union Populaire)
Laurent Cipriani/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Le drapeau ukrainien brandi à Lyon lors du meeting de Jean-Luc Mélenchon (6/03/2022)Laurent Cipriani/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

Eric Zemmour et Marion Maréchal veulent fédérer les droites

Autre meeting, à Toulon cette fois, celui d'Eric Zemmour, l'ex-journaliste, candidat d'extrême-droite à l'élection présidentielle, qui a reçu ce dimanche le soutien officiel de Marion Maréchal.

La nièce de Marine Le Pen a quitté le "Rassemblement national" pour le parti "Reconquête" aux positions plus radicales. Leur objectif, à terme, fédérer les partis de la droite française :

"En un temps record, vous avez déjà commencé à réaliser beaucoup de pourquoi je plaide depuis des années. Construire cette grande union à droite qu' Eric réussit à faire vivre chaque jour en attirant dans son sillage des personnalités issues des Républicains, du Rassemblement national et d'ailleurs. J'en ai rêvé et vous l'avez fait", a déclaré Marion Maréchal.

"Jamais dans l'Histoire de la Vème République, un mouvement politique n'a grandi aussi vite. Un record en un temps record. Mes amis, je ne le dis pas pour vous flatter, mais nous sommes l'évènement de cette campagne présidentielle", a surenchéri Eric Zemmour.

Nous sommes l'évènement de cette campagne présidentielle.
Eric Zemmour
Candidat à l'élection présidentielle (Parti reconquête)
Jean-Francois Badias/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Eric Zemmour et Marion Maréchal à Toulon le 6 mars 2022Jean-Francois Badias/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

Le premier tour de l'élection présidentielle aura lieu le 10 avril, le second tour le 24 avril... Au moins onze candidats sont en lice.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

"Pas assez présent" sur la réforme des retraites, Emmanuel Macron répond à des lecteurs du Parisien

Macron et Scholz célèbrent l'unité : soixantième anniversaire de la réconciliation franco-allemande

Trop de plastique : des ONG assignent Danone en justice devant le tribunal judiciaire de Paris