EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Un mois de guerre en Ukraine : plus de la moitié des enfants déplacés

Un enfant regarde depuis un wagon de train, attendant de partir vers l'ouest de l'Ukraine à la gare de Kramatorsk, dans l'est de l'Ukraine, dimanche 27 février 2022.
Un enfant regarde depuis un wagon de train, attendant de partir vers l'ouest de l'Ukraine à la gare de Kramatorsk, dans l'est de l'Ukraine, dimanche 27 février 2022. Tous droits réservés Andriy Andriyenko/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Andriy Andriyenko/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Par Camille PauvarelEuronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'UNICEF révèle que 4,3 millions d'enfants ukrainiens ont quitté leur foyer depuis le début de l'invasion russe, la plupart d'entre eux ont fui à l'intérieur du pays.

PUBLICITÉ

Selon l'UNICEF, depuis le début de l'invasion russe, 4,3 millions d'enfants ukrainiens soit plus de la moitié de la population enfantine du pays ont du fuir leur foyer. Parmi eux, 1,8 million d’enfants ont passé les frontières de leur pays tandis que 2,5 millions ont fui à l'intérieur du pays.

Le fond des Nations Unies pour l'enfance déclare que presque 2,9 millions d'entre eux ont un besoin urgent de sécurité, de protection et de soutien psychosocial.

Sa directrice générale, Catherine Russell a affirmé que cette guerre a provoqué, l'un des "déplacements d'enfants à grande échelles les plus rapides depuis la Seconde guerre mondiale".

Au total, pour le moment, le premier mois de guerre en Ukraine, a résulté au départ à l'étranger de 3,6 millions. Une grande partie se réfugie dans la Pologne voisine, plus de deux millions. Ensuite vient la Roumanie suivi de la Moldavie situés tous deux au sud de l'Ukraine.

D'autres pays européens comme la France ont ouvert leurs portes aux réfugiés. Elle propose d'en accueillir au moins 100 000 tout comme son allié américain de l'autre côté de l'Atlantique.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Crise humanitaire : 100 millions de déplacés dans le monde

Bruxelles propose une rallonge de 3,4 milliards d'euros pour les réfugiés ukrainiens

Zelensky à Bruxelles pour des accords de sécurité avec des alliés occidentaux