EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Bruxelles propose une rallonge de 3,4 milliards d'euros pour les réfugiés ukrainiens

Bruxelles propose une rallonge de 3,4 milliards d'euros pour les réfugiés ukrainiens
Tous droits réservés Sergei Grits/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Sergei Grits/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Commission européenne propose de débloquer 3,4 milliards d'euros supplémentaires pour soutenir les États membres accueillant des réfugiés ukrainiens.

PUBLICITÉ

L'Union européenne a annoncé un ensemble de mesures destinées à aider les États membres à prendre en charge des millions de personnes fuyant la guerre Ukraine. Bruxelles souhaite donner aux réfugiés un accès à l'éducation, aux soins, au logement et au travail.

La Commission a annoncé débloquer 3,4 milliards d'euros.

Selon les Nations unies, plus de 3,6 millions de personnes - principalement des femmes et des enfants - ont fui l'Ukraine pour se réfugier dans les pays voisins depuis le début de la guerre, et les bombardements incessants de l'armée russe.

Le vice-président de la Commission européenne, Margaritis Schinas, a salué "le remarquable élan de soutien dans toute l'Union européenne" ajoutant que cet effort ne serait "pas viable à long terme sans le soutien" des institutions.

"C'est pourquoi nous voulons lancer une nouvelle initiative «Safe Homes»" a-t-il déclaré, afin de voir "comment nous pouvons nous associer au secteur privé et créer de nouveaux partenariats innovants au niveau local, national et européen pour soutenir les Européens qui mettent leur maison à la disposition des réfugiés".

Parmi ces mesures, figurent des dispositifs devant assurer le transports en toute sécurité des enfants non accompagnés, qui peuvent être ciblés par des groupes criminels.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un mois de guerre en Ukraine : plus de la moitié des enfants déplacés

L'offensive russe s'enlise, les soldats ukrainiens contre-attaquent

Direct Ukraine - Joe Biden menace d'une réponse de l'OTAN en cas d'usage d'armes chimiques