Israël : cinq morts après une fusillade dans la banlieue de Tel-Aviv

Un corps recouvert après une fusillade à Bnei Brak (29/03/2022)
Un corps recouvert après une fusillade à Bnei Brak (29/03/2022) Tous droits réservés Ofer Vaknin/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Ofer Vaknin/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.
Par euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les faits, qui restent à éclaircir, se sont déroulés à Bnei Brak, une localité ultra-orthodoxe au nord-est de Tel Aviv et dans la ville voisine de Ramat Gan.

PUBLICITÉ

Au moins cinq personnes ont perdu la vie dans des attaques armées qui ont eu lieu dans la soirée dans la banlieue de Tel-Aviv.

Des sources font état d'un homme circulant à moto qui a ouvert le feu sur les passants. Les faits se sont déroulés à Bnei Brak, une localité ultra-orthodoxe au nord-est de Tel Aviv, et dans la ville voisine de Ramat Gan.

Cet attentat survient après la mort dimanche de deux policiers tués dans une fusillade à Hadera, dans le nord d'Israël. Cette attaque avait été revendiquée par l'organisation Etat islamique.

Par ailleurs, le 22 mars, à Beersheva dans le sud du pays, quatre Israéliens - deux hommes et deux femmes- ont été tués dans une attaque au couteau et à la voiture-bélier perpétrée par un homme inspiré de l'idéologie du groupe EI.

L'assaillant était un enseignant condamné en 2016 à quatre ans de prison pour avoir planifié de se rendre en Syrie afin de combattre au sein de l'EI et pour des prêches faisant son apologie.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Israël affirme avoir intercepté 99 % des drones et missiles lancés par l'Iran

Aide humanitaire : selon l'ONU, Gaza est en pénurie extrême de nourriture et d'eau

Après six mois de guerre à Gaza, Israël a retiré ses troupes du sud de l'enclave