La Russie promet une "réduction radicale" de son activité militaire en Ukraine

Le président turc Recep Tayyip Erdoğan en présence des délégations ukrainienne et russe lors des pourparlers organisés à Istanbul le 29 mars 2022
Le président turc Recep Tayyip Erdoğan en présence des délégations ukrainienne et russe lors des pourparlers organisés à Istanbul le 29 mars 2022 Tous droits réservés AP via présidence turque
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Point sur le terrain, réactions internationales, sanctions économiques, retrouvez le déroulé de la 34e journée de la guerre en Ukraine.

PUBLICITÉ

A l'issue de trois heures de discussions organisées ce mardi à Istanbul entre les délégations russe et ukrainienne, le ministre turc des Affaire étrangères Mevlüt Cavusoglu a salué les "progrès les plus significatifs" depuis le début de la guerre, le 24 février dernier .

Dans les faits, la Russie a promis de "radicalement" réduire son activité militaire en direction de Kyiv et Tcherniguiv, à environ 120 km au nord-est de la capitale. L'Ukraine, elle, acceptera un statut de neutralité si elle obtient un "accord international" garantissant sa sécurité.

En outre, le négociateur ukrainien en chef, David Arakhamia, a aussi estimé qu'après ces pourparlers, les conditions étaient "suffisantes" pour une rencontre au sommet entre les présidents russe Vladimir Poutine et ukrainien Volodymyr Zelensky.

Suivez notre direct consacré à ce 34e jour de guerre en Ukraine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ukraine : la Russie tente de consolider ses positions autour d’Avdiivka

Ukraine : les forces russes poursuivent leurs opérations autour d'Avdiivka

Les tactiques russes en mer Noire "pas à la hauteur", selon le ministère britannique de la Défense