This content is not available in your region

Des civils ukrainiens reçoivent des formations au maniement des armes près d'Odessa

Access to the comments Discussion
Par Sérgio Ferreira de Almeida
euronews_icons_loading
Près de la moitié des personnes qui reçoivent une formation militaire sont des femmes.
Près de la moitié des personnes qui reçoivent une formation militaire sont des femmes.   -   Tous droits réservés  Capture d'écran - Euronews

C'est au son de l'hymne national ukrainien que débute chaque entraînement militaire dispensé aux civils ukrainiens dans cette localité située à une vingtaine de kilomètres d'Odessa, dans le sud-ouest de l'Ukraine. S'en suit un rappel des règles de sécurité.

Ces exercices ont lieu chaque jour depuis le début de la guerre.

"Nous nous entraînons parce que c'est une guerre et parce qu'il y a beaucoup d'armes, explique Rostislav Dyakin, du Club de tir sportif division 55. Les civils peuvent y être confrontés à tout moment. Ils doivent être capables de les utiliser en toute sécurité et correctement contre l'ennemi, sans se blesser eux-mêmes et sans blesser leurs proches."

"Depuis le début du mois de mars, nous avons vu passer plus de 3 000 civils", indique-t-il.

Alexandra Dolmatova est maquilleuse et réceptionniste dans un salon de beauté. Elle vient désormais ici s'entraîner ici une fois par semaine. "Malheureusement, la situation dans notre pays en ce moment est telle qu'il faut se préparer à tout. J'ai décidé de suivre la formation au cas où car je veux rester chez moi. C'est juste au cas où, pour me protéger et protéger ma famille", explique la jeune femme au micro de notre envoyé spécial Sérgio de Almeida.

Près de la moitié des personnes qui reçoivent une formation militaire ici sont des femmes et il y a 1/3 de formatrices.

Nombre d'entre eux et d'entre elles finissent souvent par prolonger leur formation pour rejoindre ensuite les unités de défense territoriale.