This content is not available in your region

La région de Kyiv "libérée" : des cadavres découverts en pleine rue à Boutcha

Access to the comments Discussion
Par EURONEWS
euronews_icons_loading
boutcha
boutcha   -   Tous droits réservés  RONALDO SCHEMIDT/AFP

L'armée a repris le contrôle de toute la région de Kyiv selon la vice ministre ukrainienne de la défense. Depuis plus d'un mois, ces villes banlieues sont le théâtre de combats acharnés. Des batailles qui ont empêché les forces de Moscou d'encercler Kyiv.

A Boutcha, un bain de sang

Au moins 20 corps, des civils les mains croisées retrouvés gisant dans les rues éparpillés sur plusieurs centaines de mètres. L'armée Russe semblait battre en retraite sur plusieurs fronts, mais d'après le président Volodomyr Zelensy, la guerre entrait dans une phase critique. Les troupes russes se retirent du nord pour attaquer les villes du sud. Des explosions ont été entendues à Odessa ce matin.

"L'architecture de sécurité globale a échoué. La paix pour nous ne sera pas le résultat d'une quelconque décision de l'ennemi quelque part à Moscou. Nous ne devons pas nourrir de vains espoirs qu'ils quitteront simplement notre terre. Nous ne pouvons que lutter pour la paix. Nous pouvons l'obtenir dans des batailles acharnées et simultanément dans des négociations, et simultanément dans un travail vigoureux quotidien.", affirme le Président Zelensky.

Au moins 13 véhicules blindés russes autour du village de Dmytrivka, à cinq kilomètres au sud-ouest de la banlieue de Kyiv Irpin, ont été détruits et abandonnés, mais les combats continuent. Une série d'explosions a ravagé la ville d'Enerhodar, près de la centrale nucléaire de Zaporijia. La centrale, qui génère plus d'un cinquième de l'électricité ukrainienne est l'une des plus grandes installations nucléaires d'Europe.