This content is not available in your region

Ukraine : aide militaire américaine, la CPI parle de "scène de crime"

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP, AP
A g. : le président ukrainien Volodymyr Zelensky (13/042022) - A dr. : enterrement d'une victime de la guerre près de Kyiv (13/04/2022)
A g. : le président ukrainien Volodymyr Zelensky (13/042022) - A dr. : enterrement d'une victime de la guerre près de Kyiv (13/04/2022)   -   Tous droits réservés  AP Photo/Raul Mee - AP Photo/Rodrigo Abd

49ème jour de guerre en Ukraine ce mercredi.

L'armée russe a menacé de frapper des centres de commandement dans la capitale ukrainienne Kiev.

En visite à Boutcha, le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) a estimé que l'Ukraine était devenue une "scène de crime", au regard des atrocités qui y sont commises depuis le début de l'agression russe.

Le président américain Joe Biden a annoncé au président ukrainien Volodymyr Zelensky une nouvelle aide militaire des Etats-Unis de 800 millions de dollars, notamment des équipements lourds, selon un communiqué de la Maison Blanche.

Suivez les derniers événements :

13.04.2022
20:53

Merci d'avoir suivi avec nous ce direct tout au long de la journée. 
Notre couverture de la guerre en Ukraine continue sur notre antenne TV et nos réseaux sociaux. 
Bonne soirée.

13.04.2022
20:36

Le point sur la situation à 21h

Moscou menace de frapper des centres de commandement à Kiev

L'armée russe a menacé mercredi de frapper des centres de commandement dans la capitale ukrainienne Kiev, que Moscou a renoncé pour l'heure à prendre, accusant l'Ukraine de tirs et de sabotages sur le territoire russe.

Mise en garde de Zelensky

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé l'Europe à agir plus rapidement contre la Russie, estimant que l'"on peut soit arrêter la Russie soit perdre toute l'Europe de l'Est".

"Si l'Europe perd du temps, la Russie utilisera ce temps pour étendre la zone de guerre à d'autres pays", a-t-il dit dans un discours prononcé à l'attention du Parlement estonien.

Trudeau évoque à son tour un "génocide" en Ukraine

Le Premier ministre du Canada Justin Trudeau a pour la première fois évoqué un "génocide" en Ukraine, emboîtant le pas au président américain Joe Biden, qui a utilisé ce même terme la veille. Jusqu'à présent, M. Trudeau avait refusé d'employer ce mot.

Biden annonce une nouvelle aide militaire de 800 millions de dollars à l'Ukraine

Joe Biden a annoncé au président ukrainien Volodymyr Zelensky une nouvelle aide militaire des Etats-Unis de 800 millions de dollars, notamment des équipements lourds, selon un communiqué de la Maison Blanche. Cette nouvelle tranche d'aide contiendra des équipements "très efficaces que nous avons déjà livrés" à l'Ukraine, mais aussi "de nouvelles capacités", ce qui comprend notamment "des systèmes d'artillerie" et des "moyens de transport blindés", a précisé l'exécutif américain.

Ukraine : un cessez-le-feu à des fins humanitaires "pas possible actuellement" (chef de l'ONU)

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a affirmé mercredi qu'un "cessez-le-feu général" à des fins humanitaires "ne (semblait) pas possible actuellement" en Ukraine, un objectif qu'il avait confié récemment à l'un de ses adjoints envoyé à Moscou.

Ukraine: les séparatistes de Lougansk disent contrôler plus de 80% de la région

Le chef des séparatistes pro-russes de Lougansk, dans l'est de l'Ukraine, a affirmé que ses troupes contrôlaient désormais la majeure partie de cette région ukrainienne, qui est l'une des cibles prioritaires du Kremlin.

Lors d'une conférence de presse près d'une centrale électrique de Chtchastia, une localité qui était sous contrôle de Kiev avant l'offensive du 24 février, Léonid Passetchnik a affirmé que "80 à 90%" de la région de Lougansk avait été conquise.

L'Ukraine est une "scène de crime" pour la CPI, combats à Marioupol

L'Ukraine est devenue une véritable "scène de crime", a estimé le procureur de la Cour pénale internationale (CPI). Le Britannique Karim Khan s'exprimait de Boutcha, cette localité devenue le symbole des atrocités du conflit depuis que des centaines de corps, selon les autorités ukrainiennes, y ont été découverts fin mars, la Russie niant pour sa part toute exaction en Ukraine.

Les présidents polonais et baltes sur des lieux de "douleur et de souffrance" en Ukraine

Les présidents polonais et baltes se sont rendus à Borodianka, une petite ville ukrainienne près de Kiev que le président lituanien Gitanas Nauseda a dépeinte comme "imprégnée de douleur et de souffrance" après des "crimes de guerre brutaux".

Ukraine : l'ESA rompt sa coopération avec les missions lunaires russes

L'Agence spatiale européenne (ESA) a décidé l'arrêt de sa coopération avec Moscou sur des missions lunaires russes embarquant des expériences robotiques d'exploration, après la suspension de missions plus importantes vers Mars notamment, en riposte à l'invasion de l'Ukraine.

13.04.2022
20:17

L'armée russe menace de frapper des centres de commandement dans la capitale ukrainienne Kiev, que Moscou a renoncé pour l'heure à prendre, accusant l'Ukraine de tirs et de sabotages sur le territoire russe.

"Nous voyons des tentatives de sabotage et de frappes des forces ukrainienne sur des cibles sur le territoire de la Fédération de Russie", a déclaré Igor Konachenkov, le porte-parole du ministère russe de la Défense.

"Si de tels événements se poursuivent, des frappes seront menées par l'armée russe sur des centres de prise de décision, y compris à Kiev, ce que l'armée russe s'est retenue de faire jusqu'à présent", a-t-il poursuivi. 

Les forces russes se sont retirées fin mars de la région de Kiev. Pendant un mois, elle ont tenté d'encercler la capitale, en vain, et y ont mené des frappes.

13.04.2022
20:13

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau évoque à son tour un "génocide" en Ukraine.
"On peut de plus en plus parler de génocide", a-t-il déclaré face à des journalistes qui l'interrogeaient sur les propos du président américain, au Québec. Jusqu'à présent, M. Trudeau avait refusé d'employer ce mot.

Ce mardi, c'est le président américain Joe Biden qui avait utilisé ce terme.
Une déclaration rapidement dénoncée par le Kremlin.

13.04.2022
20:10

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, estime qu'un "cessez-le-feu général" à des fins humanitaires "ne (semblait) pas possible actuellement" en Ukraine, un objectif qu'il avait confié récemment à l'un de ses adjoints envoyé à Moscou.

"C'est ce à quoi nous appelions, pour des raisons humanitaires, mais cela ne semble pas possible", a-t-il dit lors d'une conférence de presse.

Il a précisé que l'ONU attendait toujours des réponses de la Russie à des propositions concrètes pour des évacuations de civils et garantir un acheminement d'aide humanitaire dans les zones en guerre.

13.04.2022
19:09
13.04.2022
17:01
13.04.2022
16:56

Pour certains Ukrainiens, la photo de l'oligarque ukrainien Viktor Medvedtchouk menotté, c'est l'IMAGE DU JOUR.

Proche du président russe Vladimir Poutine, Viktor Medvedtchouk  a été récemment arrêté. Il était en fuite depuis l'invasion russe de l'Ukraine.

Viktor Medvedtchouk, 12e fortune d'Ukraine en 2021 avec 620 millions de dollars selon le magazine Forbes est connu pour ses liens avec Vladimir Poutine qui est, selon l'intéressé, le parrain de l'une de ses filles.

13.04.2022
16:45

Guerre en Ukraine et sanctions internationales : l'économie russe est touchée par une forte inflation, notamment sur les produits alimentaires : sucre mais aussi pâtes, beurre et fruits et légumes.
Voyez notre reportage sur ce sujet :

13.04.2022
15:46

En France, Marine Le Pen, a plaidé pour un "rapprochement stratégique entre l'Otan et la Russie", "dès que la guerre russo-ukrainienne sera achevée et aura été réglée par un traité de paix".
La candidate du Rassemblement national (RN) pour a présidentielle s'exprimait ce mercredi à Paris à l'occasion de la présentation de son projet diplomatique.

"C'est l'intérêt de la France et de l'Europe, mais aussi je crois des États-Unis qui n'ont (...) aucun intérêt à voir émerger une étroite union sino-russe", a estimé la candidate d'extrême droite à la présidentielle, à rebours de l'actuelle position française.