Ukraine : le point sur la situation au 50ème jour de guerre

Le point sur la situation sur le terrain le 14/04/2022, en cartes, avec Sasha Vakulina d'euronews
Le point sur la situation sur le terrain le 14/04/2022, en cartes, avec Sasha Vakulina d'euronews Tous droits réservés euronews
Par sasha Vakulina
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'invasion russe de l'Ukraine a démarré il y a 50 jours. Marioupol est sur le point de tomber; les forces russes se regroupent à l'est pour une grande offensive visant à conquérir la totalité du Donbass.

PUBLICITÉ

L'offensive russe en Ukraine a débuté il y a 50 jours. Et selon l'Institut pour l'étude de la guerre, parler d'une reddition massive de l'Ukraine comme l'affirme Moscou est probablement faux, même si l'armée russe continue à gagner du terrain à Marioupol.

Quelle est la situation à Marioupol ?

Les troupes russes ont commencé à encercler la ville début mars. Le siège de Marioupol a fait des milliers de morts parmi les civils. Les troupes russes venaient de l'est, Marioupol n'est qu'à 60 km de la frontière avec la Russie, et du sud, de la Crimée annexée.

Elles ont attaqué Marioupol à l'artillerie lourde : roquettes et missiles, endommageant ou détruisant plus de 90 % de la ville. Elles ont également coupé l'accès à l'électricité, au chauffage, à l'eau potable, à la nourriture et aux fournitures médicales.

Des couloirs humanitaires devaient apporter de l'aide à Marioupol et évacuer les civils vers Zaporizhzhya via Berdiansk. Depuis des jours, un convoi d'aide humanitaire accompagné de la Croix-Rouge tente sans succès d'entrer dans la ville.

Dans l'est de l'Ukraine, les troupes russes continuent à se regrouper, elles n'ont pour l'heure mené que des attaques mineures au sud d'Izyum.

Les troupes ukrainiennes ont fait sauter un pont transportant des forces russes se dirigeant vers Izyum, a annoncé l'armée.

Le ministère britannique de la Défense met en garde : les centres urbains ont été confrontés à des attaques répétées de la Russie tout au long du conflit.

Les villes de Kramatorsk et Kostiantynivka sont susceptibles d'être des cibles russes à des niveaux de violence similaires.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le vaisseau amiral de la flotte russe en mer Noire "gravement endommagé"

Assiégée et détruite à 90%, la ville de Marioupol est un enjeu stratégique pour Moscou

Ukraine : Kyiv a arrêté Viktor Medvedtchouk, un proche de Vladimir Poutine