This content is not available in your region

Marioupol ne se rend pas

Access to the comments Discussion
Par Laurence Alexandrowicz
euronews_icons_loading
Soldats dans une rue ukrainienne
Soldats dans une rue ukrainienne   -   Tous droits réservés  Alexei Alexandrov/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.

Les soldats ukrainiens retranchés à Marioupol dans le complexe métallurgique d'Azovstal n'ont pas rendu leurs armes et ont ignoré l'ultimatum posé par les troupes russes.

L'armée de Vladimir Poutine promettait la vie sauve aux soldats qui se rendrait avant la mi-journée.

Volodymyr Zelensky a qualifié la situation à Marioupol d'inhumaine. Il réclame à ses partenaires des armes, des avions, immédiatement, ou des négociations, et lance un avertissement à Moscou : "L'élimination de nos troupes, de nos hommes, à Marioupol mettra fin à toute négociation", a déclaré le président ukrainien.

Le naufrage du Moskva change la donne

La Russie avait affirmé que son offensive se concentrerait sur l'est du pays, mais le naufrage du Moskva a déchaîné sa colère, entraînant de nouvelles attaques contre Kiev, et l'ouest de l'Ukraine.

"Dans la région d'Odessa, explique Igor Konashenkov, porte-parole principal du ministère russe de la Défense, les forces de défense aérienne russes ont abattu un avion cargo militaire ukrainien qui devait livrer une importante cargaison d'armes fournies à l'Ukraine par les pays occidentaux."

À Kharkiv, les bombardements russes continus laissent une ville en ruines. De plus en plus de personnes tentent de fuir vers l'ouest. Comme Olga, une cinquantaine de personnes ont été blessées vendredi par une frappe russe. Deux personnes sont mortes à l'hôpital, dont une adolescent de 16 ans.

A Kiev malgré le danger, les habitants de la capitale tentent lentement de revenir à une vie normale, sachant que le calme pourrait être de courte durée. Les gens s'installent aux terrasses au soleil de Pâques.

Non loin de là, à Borodianka, les travaux de déblaiement des décombres de la ville après le retrait russe ont commencé. Des d'enquêteurs recueillent des preuves des crimes que les troupes russes ont laissés derrière elles.