Venise va expérimenter la réservation obligatoire pour lutter contre le tourisme de masse

Des gondoles à Venise, Italie, le 6 avril 2020
Des gondoles à Venise, Italie, le 6 avril 2020 Tous droits réservés Andrew Medichini/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Andrew Medichini/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Il faudra bientôt réserver à l'avance pour se rendre à Venise. Dès l'an prochain, les visiteurs à la journée devront payer un droit d'entrée.

PUBLICITÉ

Après deux ans de pandémie et un secteur touristique quasiment à l'arrêt, Venise reprend des couleurs. Le taux d'occupation des hôtels était de 80% en ce week-end de Pâques ; près de 400 000 personnes ont visité la Sérénissime.

Une bonne nouvelle pour la ville, même si elle ne souhaite pas retomber dans le tourisme de masse. Donc dès cet été, une réservation sera nécessaire pour accéder à son centre historique.

Les Vénitiens seront bien évidemment exemptés, mais pas les habitants de la région.

D'après Simone Venturini, responsable du tourisme pour la municipalité, "_le _Covid a changé la perception des gens à propos du tourisme. Ils veulent un tourisme plus qualitatif".

"Nous y travaillons depuis deux ans. Nous allons entamer une phase expérimentale cet été avec les réservations. Venise est la première ville au monde à mettre en place un système aussi complexe" explique-t-il.

Dès l'année prochaine, le système ira encore plus loin, une réservation ne suffira plus. Il faudra payer un droit d'entrée pour visiter la Reine de l'Adriatique.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le spectacle des cerisiers fleuris a débuté au Japon

De la peinture sur la dernière fresque londonienne de Banksy

Rencontre avec l'artiste hongrois qui recycle les déchets en sculptures