Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Guerre en Ukraine : la situation sur le terrain au 57ème jour

Access to the comments Discussion
Par Sasha Vakulina
Sasha Vakulina, euronews
Sasha Vakulina, euronews   -   Tous droits réservés  euronews

Au 57ème jour de guerre en Ukraine, les forces russes "n'ont pas réalisé de percées majeures et n'ont pas non plus démontré une nouvelle capacité à réaliser de multiples avancées simultanées et réussies" : c'est la dernière évaluation de la situation sur le terrain par l'Institut américain de l'étude de la guerre (ISW). 

Dans l'est du pays,  les forces russes ont quitté les zones de rassemblement du Donbass. Ce mouvement a été couplé à des niveaux élevés d'activité aérienne visant à fournir un soutien.

Kharkiv a fait l'objet de "bombardements incessants" sur les zones civiles, selon le maire.

À Izium, le ministère ukrainien de la Défense affirme que ses troupes ont repoussé une attaque russe.

Les forces russes se dirigent vers la ville de Kramatorsk, "qui continue de subir des attaques à la roquette persistantes", selon le ministère britannique de la défense.

A Marioupol, les combattants ukrainiens continuent de résister dans l'aciérie d'Azovstal. 

La vice-première ministre ukrainienne, Iryna Vereshchuk, a lancé un appel urgent pour la mise en place d'un corridor humanitaire permettant d'évacuer les civils et les soldats blessés de cette zone industrielle.

La lutte pour Marioupol a épuisé des ressources vitales et immobilisé des troupes russes qui pourraient être utilisées pour poursuivre des objectifs plus larges dans l'est du pays.

La Russie souhaite vraisemblablement démontrer des succès significatifs avant ses célébrations annuelles du 9 mai.

Moscou a annoncé qu'elle prévoyait d'organiser le défilé du jour de la Victoire à Marioupol, théâtre des combats les plus violents et de la pire catastrophe humanitaire, où 95 % de la ville a été détruite par les bombardements et où plus de 20 000 personnes ont été tuées.