This content is not available in your region

La Finlande et la Suède basculent vers l'OTAN : le président finlandais évoque "un jour historique"

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
La Finlande et la Suède basculent vers l'OTAN : le président finlandais évoque "un jour historique"
Tous droits réservés  Heikki Saukkomaa/Lehtikuva

Le président finlandais Sauli Niinistö a annoncé dimanche que son pays allait demander à devenir membre de l'OTAN et malgré l'hostilité de la Turquie, les Alliés semblent en bonne voix de trouver un consensus.

Le chef de l'Etat finlandais parle d'"un jour historique" et d'une nouvelle ère qui commence.

De son côté, le parti social-démocrate au pouvoir en Suède a donné son feu vert dimanche à une candidature à l'OTAN, ouvrant ainsi la voie à une demande d'adhésion par le gouvernement, conjointement avec la Finlande.

Le secrétaire général de l'Alliance se projette déjà au jour de la double adhésion de la Finlande et de la Suède.

Leur adhésion à l'OTAN renforcerait notre sécurité partagée, démontrerait que la porte de l'OTAN est ouverte et que l'agression ne paie pas. "
Jens Stoltenberg
secrétaire général de l'OTAN

Jens Stoltenberg s'est exprimé à l'issue d'une réunion informelle des membres de l'Alliance à Berlin : "Ce serait un moment historique. Leur adhésion à l'OTAN renforcerait notre sécurité partagée, démontrerait que la porte de l'OTAN est ouverte et que l'agression ne paie pas. "

De son côté, la cheffe de la diplomatie allemande s'est exprimé en anglais pour dire aux Suédois aux Finlandais que l'Alliance les attendait.

Le patron de l'OTAN s'est dit confiant de pouvoir trouver un moyen de rassurer la Turquie.

Ankara rerproche à la Finlande et la Suède d'être trop conciliant avec le PKK, le Parti de travailleurs du Kurdistan.

De leur côté, les Finlandais ont basculé dans le camp de l'OTAN depuis l'invasion russe de l'Ukraine.

Nous ne pouvons plus croire que nous pouvons rester seuls et avoir un avenir pacifique à côté de la Russie.
Sanna Marin
Première ministre finalandaise

Sanna Marin, Première ministre finlandaise : "Quand on regarde la Russie, on voit une Russie très différente aujourd'hui de ce qu'on voyait il y a quelques mois. Tout a changé lorsque la Russie a attaqué l'Ukraine, et je pense personnellement que nous ne pouvons plus croire que nous pouvons rester seuls et avoir un avenir pacifique à côté de la Russie. C'est pourquoi nous avons pris la décision de rejoindre l'OTAN : c'est un acte de paix pour qu'il n'y ait plus jamais de guerre en Finlande."

Le Parlement, finlandais doit valider ce lundi le projet d'adhésion à l'OTAN annoncé par l'exécutif.

Une large majorité des députés sont y est favorable.

Les États-Unis ont déjà exprimé leur fort soutien à la candidature de la Finlande.