This content is not available in your region

De l'aquaponie à la récolte du miel : l'innovation agricole au Qatar

Par Miranda Atty & Scheherazade Gaffoor
euronews_icons_loading
Q365
Q365   -   Tous droits réservés  euronews

La production agricole est un immense défi dans un climat désertique, mais le Qatar a pour ambition d'apporter des solutions pour faire pousser des cultures diverses dans un environnement sec.

Solutions connectées

Depuis sept décennies, l'entreprise AGRICO fournit les produits les plus frais à plus d'un millier de points de vente. Elle a relevé les défis climatiques en apprenant auprès d'experts internationaux tout en élaborant des solutions locales et les partager avec les agriculteurs en herbe selon son président Ahmed Al Khalaf. "Il est important de transformer notre agriculture traditionnelle en agriculture connectée : c'est la seule manière de pouvoir produire et d'avoir une production autosuffisante qui permette de répondre aux besoins du pays," assure-t-il.

Ahmed Al Khalaf encourage les entreprises de la région à se donner comme priorités, la sécurité alimentaire et le développement durable. Les serres saisonnières de l'entreprise sont utilisées pour différents types de cultures tout au long de l'année. 

L'une de ses approches les plus innovantes consiste dans l'aquaponie qui combine aquaculture et hydroponie. Son principe : les bactéries aident à décomposer les déjections des poissons qui se trouvent dans des réservoirs. Ce qui sert à fertiliser les plantes qui absorbent l'azote en excès et finalement à remettre de l'eau purifiée dans les réservoirs.

Pour la première fois au Qatar, AGRICO a associé l'aquaponie et la production agricole verticale sous éclairage LED dans un supermarché. "Ce lieu est un bon endroit pour informer le public sur cette technique de culture," estime le directeur général de la ferme Fahad Saleh Ibrahim. "Les plantes sont extrêmement saines," poursuit-il, "nous utilisons moins d'eau et nous produisons plus tout en récoltant seulement ce dont nous avons besoin." Cette technologie permet de faire pousser des plantes à feuilles dont des herbes, mais aussi des fruits comme des melons et des tomates.

euronews
Fahad Saleh Ibrahim d'AGRICO nous présente la production de la ferme verticale sous éclairage LED au sein d'un supermarché qatarieuronews

De la ferme à la table

La production biologique gagne en popularité au Qatar et le magasin Torba surfe sur cette tendance. Il fait partie d'un projet qui inclut une ferme et deux marchés de producteurs. Son mot d'ordre : proposer des produits naturels de la ferme à la table.

Sa fondatrice Fatma Al Khater a à cœur de sensibiliser aux avantages d'un mode de vie durable. "Nous sommes de grands fans du microbiome, donc nous avons des aliments fermentés, du kombucha au chou fermenté," explique-t-elle.

"Ce type de produits aide à adopter ce mode de vie global que nous essayons d'enseigner aux gens," renchérit-elle.

Dans le cadre de ses marchés de producteurs, l'enseigne veut aussi donner aux petites entreprises, l'occasion d'échanger autour des produits naturels locaux tout en s'efforçant de connecter les consommateurs avec la nourriture, ainsi que les aliments eux-mêmes avec la nature.

euronews
L'un des marchés de producteurs de Torbaeuronews

Le miel et les abeilles

Alors que le Qatar travaille à remplir ses ambitieux objectifs d'autosuffisance alimentaire pour 2023, la production de miel a augmenté ces dernières années. Les abeilles et leurs miel, cire ou encore propolis sont plus populaires que jamais.

Dans la ferme apicole Umm Qarn, l'ingénieur Arafat Hussain est à l'œuvre : "J'ai peut-être été l'un des premiers au Qatar, à produire du pollen, de la gelée royale, de la propolis et des produits à base de propolis," explique-t-il avant de faire remarquer : "Les abeilles vous apprennent le sens du travail, le sacrifice et la sincérité dans ce qu'on fait."

euronews
Arafat Hussain a été l'un des premiers à produire du pollen, de la gelée royale, de la propolis et des produits à base de propolis au Qatareuronews

L'entreprise Al Waha Agriculture quant à elle vise une une production de 2 tonnes de miel par an afin de répondre à la forte demande. 

L'apiculture est une affaire de passion qui est transmise aux jeunes générations."L'idée, c'est d'apprendre aux gens comment ils peuvent avoir des ruches et produire leur propre nourriture à la maison, que ce soit dans leur jardin, chez eux ou dans une ferme," souligne Arafat Hussain.

Dans leur rôle de pollinisatrices, les abeilles sont responsables d'un tiers de la production alimentaire mondiale. Mais elles sont en déclin dans le monde entier car elles sont menacées par les pesticides, les prédateurs naturels ou les conditions climatiques extrêmes. Des professionnels du Qatar aident à les préserver en étant aux petits soins pour elles et leur goûteux nectar.