Après son succès à Roland-Garros, jusqu'où ira Rafael Nadal ?

Rafael Nadal remporte son 14e Roland-Garros, le 5 juin 2022.
Rafael Nadal remporte son 14e Roland-Garros, le 5 juin 2022. Tous droits réservés Michel Euler/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Michel Euler/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'Espagnol a remporté dimanche son 22e trophée en Grand Chelem malgré une blessure au pied gauche.

PUBLICITÉ

Même sur un pied, Rafael Nadal reste le patron à Roland-Garros. L’Espagnol a remporté ce dimanche son 14e titre sur la terre battue parisienne en écrasant le Norvégien Casper Ruud 6-3, 6-3, 6-0. Il s’agit du 22e trophée en Grand Chelem pour Nadal qui a dû jouer avec une blessure au pied gauche durant tout le tournoi. Cela ne l'a pas empêché de se défaire de Novak Djokovic et d'Alexander Zverev pour atteindre la finale.

"J'ai pu jouer pendant ces deux semaines dans des conditions extrêmes, a déclaré Nadal après sa victoire. J'ai joué avec des injections sur les nerfs pour endormir le pied, c’est ça qui m’a permis de jouer pendant ces deux semaines. Je n'avais aucune sensation sur mon pied, parce que mon médecin a pu faire des injections anesthésiantes sur les nerfs."

Après ce nouvel exploit, se pose désormais la question de l’avenir pour Rafael Nadal. Et notamment Wimbledon qui débute dans trois semaines. Pas encore sûr que l’Espagnol puisse évoluer sur le gazon londonien.

"Wimbledon est une priorité, dit-il, ça l’a toujours été. Si je suis capable de jouer avec des anti-inflammatoires, oui ; mais jouer avec des injections anesthésiques, non. Je ne veux pas me mettre à nouveau dans cette position. Cela peut arriver une fois, mais non, ce n'est pas une philosophie de vie que je veux suivre."

A 36 ans, le monstre sacré du tennis continue de s’accrocher malgré l’enchaînement des blessures. Mais même si rien n’est jamais sûr avec Nadal, il se pourrait bien qu’il ait soulevé dimanche à Roland-Garros le dernier trophée d’une immense carrière.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Wimbledon : 2022, une édition à part, interview avec l'ex-N1 britannique Tim Henman

Roger Federer et Novak Djokovic rendent hommage au champion espagnol, Rafael Nadal

No Comment : les grandes villes européennes aux couleurs de l'UE