This content is not available in your region

La Russie "prête à assurer la sécurité des navires qui quittent les ports ukrainiens"

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Sergueï Lavrov et Mevlüt Çavuşoğlu à Ankara (8/06/2022)
Sergueï Lavrov et Mevlüt Çavuşoğlu à Ankara (8/06/2022)   -   Tous droits réservés  أ ب

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov est en visite à Ankara où il a rencontré son homologue turc Mevlüt Çavuşoğlu.

Au centre des discussions : les exportations des céréales d'Ukraine, actuellement bloquées par la guerre.

La Russie se dit favorable à l'instauration de corridors sécurisés, avec la coopération de la Turquie, afin de permettre le transit des navires en mer Noire :

"Nous sommes prêts à assurer la sécurité des navires qui quittent les ports ukrainiens et se rendent dans les détroits. Nous sommes prêts à le faire en coopération avec nos collègues turcs."

Le ministre turc a également estimé que la levée des sanctions visant les exportations agricoles russes était "légitime" :

"S'il faut ouvrir le marché international aux céréales, au tournesol ou à l'huile de tournesol ukrainiens, nous pensons que lever les obstacles aux exportations russes est également légitime", a déclaré Mevlüt Çavuşoğlu.

Avant la guerre, Kiev exportait chaque mois 12% du blé mondial, 15% du maïs et 50% de l'huile de tournesol.

Aujourd'hui, une vingtaine de tonnes sont bloquées ce qui a entraîné une flambée des prix et fait peser un risque de famine pour des populations en Afrique et au Moyen-orient.

Avec AFP