This content is not available in your region

Elections législatives en France: un scrutin incertain

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Le premier tour des élections législatives en France
Le premier tour des élections législatives en France   -   Tous droits réservés  AFP

Coup d’envoi des élections législatives en France ce dimanche… Six semaines après l’élection présidentielle, les Français sont à nouveau appelés aux urnes, pour élire leurs représentants à l’Assemblée Nationale. 

Une campagne sous le signe de l'abstention?

Les enjeux de ce scrutin sont nombreux et importants… Pourtant, après un mois de campagne quasi-invisible, les observateurs s'attendent à un nouveau record d'abstention.

Les électeurs sont indécis. "J’ai envie d’aller voter, oui, parce que ça compte pour notre avenir, ça compte pour tout quoi. Mais je ne saurai pas pour qui voter " confie une jeune électrice des Hauts de France. 

Même son de cloche à Paris: "J’ai commencé à me dire que je vais rester sur ce que j’ai voté aux présidentielles, pour valider le ticket que j’ai donné aux présidentielles, et rester sur une forme de constance. Mais c’est tout, je n’ai pas plus de conviction sur ce sujet-là."

Une recomposition du paysage politique

Le duel s'est installé entre la majorité présidentielle, et l'alliance de la gauche formée autour de Jean-Luc Mélenchon. Les derniers sondages les annoncent au coude-à-coude, faisant perdre à Emmanuel Macron la majorité dont il a besoin pour mettre en place ses réformes. 

Derrière ce duo, le Rassemblement national est crédité de 19,5% des voix. Les Républicains et leurs alliés UDI ou divers droite obtiendraient eux 11,5%.

Le scrutin des 12 et 19 juin pourrait donc entériner la structuration du paysage politique en trois blocs principaux, issus de l’élection présidentielle. Un bloc central, formé par la majorité macroniste sortante, faisant face au bloc de l’union de la gauche et au bloc de l’extrême droite.