This content is not available in your region

Le G7 auprès de l'Ukraine "aussi longtemps qu'il le faudra"

Access to the comments Discussion
Par Camille Pauvarel  & Euronews
euronews_icons_loading
Photo de groupe prise lors du sommet du G7 en Allemagne, le 27 juin 2022.
Photo de groupe prise lors du sommet du G7 en Allemagne, le 27 juin 2022.   -   Tous droits réservés  Diritti d'autore: AFP

**Au deuxième jour de leur réunion en Allemagne, les membres du G7 (Allemagne, Etats-Unis, France, Canada, Italie, Japon, Royaume-Uni) se sont engagés à continuer à fournir un soutien financier, humanitaire, militaire et diplomatique à leur allié, l'Ukraine, "aussi longtemps qu'il le faudra".**Les chefs d'Etat recevaient ce lundi 27 juin par visioconférence le président Volodymyr Zelensky qui leur a demandé de "faire le maximum" pour mettre fin à la guerre qui ravage son pays depuis plus de quatre mois.

"Je pense qu'il y a une raison pour cette unité. Notre position est toujours très claire. Le président Volodymyr Zelensky ne peut pas conclure d'accord avec la Russie, donc dans ces circonstances, le groupe du G7 et les soutiens de l'Ukraine dans le monde doivent continuer à l'aider à rebâtir son économie, à faire sortir ses céréales et évidemment à se protéger. Et c'est ce que nous allons continuer à faire", a déclaré le premier ministre britannique.

Lors de son intervention le président ukrainien a précisé qu'il souhaitait que la guerre soit terminée avant l'hiver et un durcissement des sanctions contre Moscou. 

Depuis dimanche, les dirigeants ont déjà annoncé une nouvelle série de mesures visant l'économie russe. Selon les Etats-Unis, le groupe réfléchirait à un "mécanisme pour plafonner au niveau mondial le prix du pétrole russe". Le Canada et les Etats-Unis ont déjà interdit l'importation de l'or noir russe mais la mesure est moins facile à mettre en place en Europe, qui importe 1/4 de son pétrole de Russie.