EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

L'Ukraine poursuit la production d'acier malgré la destruction du complexe Azovstal

Cette photo extraite d'une vidéo publiée par le ministère russe de la Défense lundi 13 juin 2022 montre une vue de l'usine métallurgique Azovstal, à Marioupol.
Cette photo extraite d'une vidéo publiée par le ministère russe de la Défense lundi 13 juin 2022 montre une vue de l'usine métallurgique Azovstal, à Marioupol. Tous droits réservés Photo : ministère russe de la Défense (AP)
Tous droits réservés Photo : ministère russe de la Défense (AP)
Par Euronews avec EBU et RTP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'Ukraine qui est l'un des principaux pays producteurs d'acier au monde peut compter sur une autre usine de production, celle de Kametstal, située à trois cents kilomètres d'Azovstal.

PUBLICITÉ

Malgré la destruction du complexe sidérurgique Azovstal à Marioupol, la production d'acier continue en Ukraine mais dans une autre usine située trois cents kilomètres plus loin.

L'aciérie Kametstal emploie plus de 9 000 personnes dont plusieurs centaines viennent d'Azovstal.

"Azovstal est devenu un symbole de notre pays et de notre combat contre l'ennemi. Je suis fier de travailler pour Metinvest Holding dont fait partie l'usine Azovstal", déclare Dmytro Lyppa, directeur de l'usine de Kametstal. "En voyant cet exemple, nous faisons notre travail et cela nous aide à croire en l'avenir. Nous croyons en notre victoire", poursuit-il.

L'Ukraine est l'un des principaux pays producteur d'acier au monde. Kametstal en produit plusieurs tonnes par jour mais son directeur reconnaît que la situation n'est pas simple.

"Nous réduisons les coûts de production mais nous perdons en compétitivité", explique Dmytro Lyppa. "Nous avons trois fours dans cette usine mais malheureusement un seul d'entre eux fonctionne aujourd'hui. Nous avons réduit la production des produits finis de deux tiers. Nous perdons donc beaucoup d'argent".

Avant la guerre déclenchée par la Russie, l'acier produit ici était expédié via la mer Noire. Depuis, ils ont dû trouver de nouvelles routes entraînant une augmentation des coûts.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre en Ukraine : Après Lyssytchansk, l'armée russe avance en direction de Sloviansk et Kramatorsk

Le secrétaire d'État du Vatican a rencontré Volodymyr Zelensky en Ukraine

L'Ukraine lutte pour réparer ses centrales électriques endommagées