PUBLICITÉ

Des tirs dans un centre commercial à Copenhague font trois morts, un Danois de 22 ans arrêté

euronews
euronews Tous droits réservés Olafur Steinar Rye Gestsson/AP
Tous droits réservés Olafur Steinar Rye Gestsson/AP
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un vent de panique a soufflé sur Copenhague ce dimanche après qu'un homme armé a ouvert le feu dans l'un des plus grands centres commerciaux du Danemark. Trois personnes sont mortes, trois autres ont été blessés, certaines sont dans un état critique. Un suspect a été arrêté.

PUBLICITÉ

Un vent de panique a soufflé sur Copenhague ce dimanche après qu'un homme armé a ouvert le feu dans l'un des plus grands centres commerciaux du Danemark.

Trois personnes sont mortes, trois autres ont été blessés, certaines sont dans un état critique.

Lorsque les premiers coups de feu ont été entendus, plus d'une centaine de personnes se sont ruées à l'extérieur de la galerie commerciale, selon des images de l'incident. D'autres ont été contraints de se cacher à l'intérieur.

"Soudain, nous avons entendu des coups de feu. Je crois que j'en ai compté dix. Ensuite, nous avons couru à travers le centre commercial et nous nous sommes réfugiés dans les toilettes. Nous étions onze personnes serrées les unes contre les autres dans ces minuscules toilettes. Il faisait vraiment chaud. Nous avons attendu avec la peur au ventre. C'est une expérience terrible", raconte une jeune fille.

La tuerie s'est produite vers 17H30 locales (15H30 GMT), provoquant un mouvement de panique. De nombreux visiteurs se trouvaient sur place avant un concert de la star britannique Harry Styles dans une grande salle voisine, qui a été annulé dans la soirée.

"C'est de la terreur pure. C'est affreux. On se demande comment une personne peut faire ça à un autre être humain", dit un homme qui emmenait ses deux filles au concert.

Un suspect a été arrêté. Il s'agit d'un Danois de 22 ans.

Ses motivations restent floues. Les autorités n’excluent pas un acte de terrorisme.

Le dernier attentat à Copenhague remonte au 14 et 15 février 2015, lorsqu'une série de fusillades à motivation islamiste avait fait deux morts et cinq blessés.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Après deux attaques mortelles à Copenhague, la police abat un homme

Fusillade à Copenhague lors d'un débat sur la liberté d'expression

Danemark : un incendie spectaculaire à l'ancienne Bourse de Copenhague, la flèche s'est effondrée