L’OTAN souligne l’importance du contrôle de la mer Noire

Le secrétaire général délégué de l'OTAN Mircea Geoana
Le secrétaire général délégué de l'OTAN Mircea Geoana Tous droits réservés Euronews
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Pour le secrétaire général délégué de l'OTAN, Mircea Geona, les combats dans le sud de l'Ukraine ont pour objectif la maîtrise de cette voie navigable.

PUBLICITÉ

Des combats violents se poursuivent dans le Donbass. L'artillerie russe continue de pilonner la région ainsi qu'autour de Kherson plus au sud. L'armée ukrainienne tente de lancer à partir de ce point stratégique une contre-offensive.

Pour le secrétaire général délégué de l'OTAN, Mircea Geoana, le cours actuel de la guerre indique qu’aucune solution négociée n’est pour le moment envisageable.

"Les conditions politiques entre les deux camps sont trop éloignées aujourd'hui pour nous permettre de voir pour le moment des conditions politiques pour une solution diplomatique", regrette-t-il.

Ces attaques dans le sud de l’Ukraine ont pour objectif le contrôle de la mer Noire. La reprise de l’île aux Serpents par les forces ukrainiennes est une victoire importante.

"Elle se trouve à seulement 40 kilomètres du port de Constanza et de l'embouchure du Danube. C'est donc une zone stratégique", souligne Mircea Geoana.

AP/Ukrainian Defence Ministry Press Office
Le drapeau ukrainien flotte sur l'île aux SerpentsAP/Ukrainian Defence Ministry Press Office

De plus, pour le secrétaire général délégué de l’OTAN, "c'est aussi une victoire tactique pour le moral des Ukrainiens."

L'île aux Serpents est devenue un symbole de la détermination ukrainienne dans cette guerre. Ce morceau de terre d'environ 17 hectares en mer Noire avait été pris par les forces russes lors des premiers jours de l'invasion de l'Ukraine. Mais l'armée ukrainienne a réussi à en reprendre le contrôle.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Tensions autour du corridor de Suwalki : le talon d'Achille de l'OTAN face à la Russie

"La procédure d'adhésion la plus rapide de l’histoire de l’OTAN"

Le président russe Vladimir Poutine condamne une OTAN ancrée "dans la guerre froide"