This content is not available in your region

États-Unis : au moins 16 morts dans les "pires" inondations jamais vues au Kentucky

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Les "pires" inondations jamais vues au Kentucky
Les "pires" inondations jamais vues au Kentucky   -   Tous droits réservés  Ryan C. Hermens-Lexington Herald-Leader/ AP

Au moins 16 personnes sont mortes dans les "pires" inondations de l'histoire du Kentucky et le bilan pourrait encore doubler, les pluies n'ayant pas cessé vendredi de s'abattre sur cet Etat rural du centre des Etats-Unis.

Le président Joe Biden a décrété l'état de "catastrophe naturelle" et débloqué des renforts fédéraux pour soutenir les zones affectées par "la tempête, les inondations, les glissements de terrain et les coulées de boue".

Des pluies torrentielles se sont abattues sur l'est du Kentucky dans la nuit de mercredi à jeudi, transformant certaines routes en rivières et obligeant des habitants à se réfugier sur le toit de leur maison en attendant les secours.

D'autres se sont retrouvés piégés par la montée des eaux ou emportés par les flots dans leurs véhicules, et le bilan est "épouvantable", a déclaré le gouverneur Andy Beshear.

"Nous avons désormais 16 décès confirmés, et ce nombre va encore considérablement croître", a affirmé l'élu démocrate lors d'une conférence de presse.

Réchauffement climatique

Avec le réchauffement de la planète provoqué par les activités humaines, l'atmosphère contient plus de vapeur d'eau, augmentant les risques d'épisodes de fortes précipitations, selon les scientifiques. 

Ces pluies, associées à d'autres facteurs liés notamment à l'aménagement du territoire, favorisent les inondations.

Des milliers de personnes restaient vendredi privées d'électricité ou d'eau courante. Des abris ont été ouverts dans des gymnases, des églises et les parcs de l'Etat.

"Ce sont les pires inondations jamais vues au Kentucky et elles arrivent après les pires tornades de l'histoire du Kentucky", a relevé Andy Beshear.

En décembre, plusieurs dizaines de violentes tornades avaient ravagé cinq Etats du centre des Etats-Unis, principalement le Kentucky, et fait au moins 79 morts.

Le président Joe Biden, qui s'était rendu sur place, avait alors souligné que les phénomènes météorologiques étaient "plus intenses" avec le réchauffement de la planète.