Réactions après la mort du chef d'Al-Qaïda Ayman al-Zawahiri

Le chef d’Al-Qaïda Ayman al-Zawahiri, tué par une frappe de drone américain à Kaboul, en Afghanistan.
Le chef d’Al-Qaïda Ayman al-Zawahiri, tué par une frappe de drone américain à Kaboul, en Afghanistan. Tous droits réservés AP Photo/Al-Jazeera, File
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’un des terroristes les plus recherchés au monde a été tué par une frappe de drone américain, dimanche matin, à Kaboul.

PUBLICITÉ

Le chef d’Al-Qaïda, l’Egyptien Ayman al-Zawahiri a été tué dimanche matin, à Kaboul, par une frappe de drone américain. Il était l’un des terroristes les plus recherchés au monde, l’un des cerveaux des attentats du 11-Septembre, qui avait succédé à Oussama ben Laden à la tête de l’organisation terroriste islamiste.

Près d’un an après le départ chaotique des troupes américaines d’Afghanistan, le porte-parole du Conseil national de sécurité de la Maison Blanche, John Kirby, s’est félicité de la réussite de cette opération :"Cette action démontre que même sans les forces américaines sur le terrain en Afghanistan, nous restons capables d'identifier et de localiser le terroriste le plus recherché au monde, puis de prendre les mesures nécessaires pour l'éliminer."

A New York, où près de 3 000 personnes ont été tué dans les attentats de 2001, l’heure est au soulagement. Charles, qui a perdu sa femme le 11 septembre, est venu se recueillir au centre commémoratif du Ground Zero. "Je suis ravi, dit-il. Quand j’ai appris la nouvelle, j'ai eu ce picotement du bas de ma colonne vertébrale jusqu'à mon cou. Ça a été agréable à entendre."

Plus de 20 ans après les attentats du 11-Septembre, l’émotion est toujours tangible sur le site du World Trade Center.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Terrorisme : Joe Biden annonce la mort du successeur de ben Laden

11 septembre : 20 ans après, l’Amérique rend hommage aux victimes

Les conséquences du 11 septembre sur les vies afghanes