DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

11 septembre : 20 ans après, l’Amérique rend hommage aux victimes

Access to the comments Discussion
Par Laura Berlioz
euronews_icons_loading
Une femme se recueille au mémorial du 11 septembre à New York lors de la cérémonie du 20ème anniversaire des attentats, New York le 11 septembre 2021
Une femme se recueille au mémorial du 11 septembre à New York lors de la cérémonie du 20ème anniversaire des attentats, New York le 11 septembre 2021   -   Tous droits réservés  Mike Segar/AP
Taille du texte Aa Aa

L’Amérique se recueille ce samedi pour les vingt ans du 11 septembre au cours de cérémonies d’hommage aux quelque 3000 morts des attentats d’Al-Qaïda. Les Etats-Unis commémorent dans la douleur l'effondrement des tours de New York, l'attaque contre le Pentagone près de Washington et le crash d'un des avions à Shanksville (Pennsylvanie).

Le président Joe Biden, fragilisé par la débâcle en Afghanistan, préside l’hommage aux 2977 morts (dont 2753 à New York) depuis l’impressionnant mémorial de Manhattan construit au pied des nouveaux gratte-ciel, sur « Ground Zero », où s’élevaient les tours jumelles du World Trade Center. A ses côtés, ses prédécesseurs Bill Clinton et Barack Obama.

Ensemble, ils ont observé la première minute de silence à 8 h 26, l'heure où le premier avion piraté par cinq des 19 jihadistes avait percuté la tour nord.

La cérémonie a également été rythmée par des hommages en musique avec le chanteur bruce spingsteen et l'hymne américain, entonné par un chœur de jeunes enfants.

Comme chaque 11 septembre les noms des victimes sont égrenés au mémorial de New York. George W. Bush, président lors des attentats, a pris la parole depuis Shanksville (Pennsylvanie), où l’un des avions détournés, le vol 93, s’est crashé en pleine campagne.