This content is not available in your region

Ukraine : bombardements à Kharkiv, visite de Guterres et Erdoğan

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Des roquettes russes lancées contre l'Ukraine depuis la région russe de Belgorod sont vues à l'aube à Kharkiv, en Ukraine, lundi 15 août 2022.
Des roquettes russes lancées contre l'Ukraine depuis la région russe de Belgorod sont vues à l'aube à Kharkiv, en Ukraine, lundi 15 août 2022.   -   Tous droits réservés  Vadim Belikov/AP Photo

Les secouristes continuent de chercher des survivants dans les décombres d’un immeuble résidentiel, à Kharkiv, où une frappe russe a fait au moins 7 morts et 17 blessés selon le dernier bilan des autorités locales. Une attaque qualifiée de "cynique" par Volodymyr Zelensky.

De nouvelles frappes ont été signalées dans la nuit de mercredi à jeudi. Selon le maire de la ville, au moins cinq attaques de missiles ont eu lieu à partir de 04h32 locales contre plusieurs quartiers.

Le gouverneur régional Oleg Sinegoubov a rapporté "plusieurs incendies" du fait de ces frappes, qui ont fait au moins cinq blessés dont un enfant.

Située à une quarantaine de kilomètres de la frontière russe, Kharkiv est régulièrement pilonnée par l'armée russe mais elle n'a jamais réussi à s'en emparer. Des centaines de civils ont été tués dans cette région, selon les autorités.

Le chef de l'ONU et le président turc en visite

Le président ukrainien rencontre ce jeudi le chef des Nations unies Antonio Guterres et le président turc Recep Tayyip Erdogan. Au menu des discussions : la centrale de Zaporijjia qu’Ukrainiens et Russes s’accusent de bombarder, faisant craindre un accident nucléaire. Et la reprise des exportations de céréales ukrainiennes.

Quatre nouveaux navires ont quitté les ports d’Odessa et de Tchernomorsk ces dernières heures avec à leur bord de la farine, de l’huile de tournesol et du maïs.

Cette semaine, le premier navire humanitaire affrété par l’ONU, rempli de 23 000 tonnes de blé, a quitté l’Ukraine. Il se dirige vers l’Ethiopie, en proie à la famine.

Selon le Programme alimentaire mondial, un nombre record de 345 millions de personnes dans 82 pays sont confrontées à une insécurité alimentaire aiguë.