This content is not available in your region

Six mois de guerre en Ukraine : Zelensky hausse le ton contre un éventuel procès à Marioupol

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Des militaires ukrainiens sont assis sur un char qui traverse la région de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, dimanche 21 août 2022.
Des militaires ukrainiens sont assis sur un char qui traverse la région de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, dimanche 21 août 2022.   -   Tous droits réservés  David Goldman/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.

L'Ukraine s'apprête à célébrer sa fête nationale, celle de l'indépendance de l'URSS, le 24 août prochain. Cette date marque également les six mois de l'invasion russe. Les autorités de Kiyv ont mis en garde la population contre un risque d'attaques massives des forces du Kremlin.

Le président Voloymyr Zelensky a également haussé le ton face à la possible ouverture prochaine d'un procès contre les combattants du régiment ukrainien Azov qui avaient défendu la ville de Marioupol, avant de se rendre en mai dernier.

"procès méprisable"

La télévision russe a montré des images laissant supposer qu'un procès pourrait se tenir dans la salle philharmonique de la ville désormais aux mains des Russes.

"Si ce procès méprisable a lieu, si nos compatriotes sont amenés dans ces lieux en violation de tous les accords, de toutes les règles internationales, il y aura des abus. Ce sera la ligne au-delà de laquelle aucune négociation ne sera possible. La Russie se coupera des négociations. Il n'y aura plus de dialogue", a averti Volodymyr Zelensky.

Zaporijjia : appels à la "retenue"

Concernant la centrale nucléaire de Zaporijjia, occupée par les Russes, ce dimanche, les dirigeants américain, français, allemand et britannique ont appelé à la "retenue". Ils ont aussi demandé l'envoi "rapide" sur place d'une mission de l'AIEA, l'Agence internationale de l'énergie atomique.

Ce week-end, lors de portes ouvertes du gouvernement allemand , le chancelier Olaf Scholz a réaffirmé la position occidentale vis-à-vis de Moscou.

Michael Sohn/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Deux militantes protestent à côté du chancelier allemand Olaf Scholz pour un embargo sur le gaz russe, 21/08/2022Michael Sohn/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

"Le gouvernement russe doit comprendre qu'il ne se débarrassera pas des sanctions simplement en attendant que les circonstances changent. Cela ne sera possible que dans le cadre d'un accord équitable avec l'Ukraine. Et donc on ne retrouvera la voie de la paix que lorsque Poutine, lorsque l'État russe, sera prêt à accepter cela", a dit Olaf Scholz.

Deux militantes ont profité de l'événement pour attirer l'attention médiatique en s'exposant seins nus afin de réclamer un "embargo du gaz russe immédiat". Elles ont rapidement été appréhendées par la sécurité.