Six mois du conflit, fête de l'Indépendance : l'Ukraine en état d'alerte

Des chars russes sont exposés dans Kyiv pour la fête de l'Indépendance du pays
Des chars russes sont exposés dans Kyiv pour la fête de l'Indépendance du pays Tous droits réservés David Goldman/AP Photo
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le président Volodymyr Zelensky a appelé à la prudence, craignant une provocation "cruelle" de la part de Moscou.

PUBLICITÉ

L'Ukraine célèbre ce 24 août sa fête de l'Indépendance. Mais le pays est en état d'alerte, alors que l'invasion russe a débuté il y a six mois jour pour jour.

A défaut des défilés militaires et des feux d'artifice, Kyiv expose les chars russes brûlés cette année pour la fête de l'Indépendance du pays. Mais ce 24 août, la capitale ukrainienne est en état d'alerte maximale. Les rassemblements publics sont interdits. Les autorités redoutent le pire, alors que l'invasion russe a commencé il y a six mois jour pour jour.

Prudence

Dans son message du soir, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré que des récompenses seront décernées à ceux qui ont soutenu les troupes ukrainiennes. Il a cependant rappelé à la prudence : "Les Forces armées ukrainiennes, nos services de renseignement et nos services spéciaux feront tout pour protéger la population, autant se faire que peut. Et nous répondrons certainement à toute manifestation de terrorisme russe. Mais merci de respecter scrupuleusement les règles de sécurité. Veuillez respecter le couvre-feu. Faites attention aux sirènes."

Depuis plusieurs semaines, la situation s'enlise dans tout le pays. L'épuisement, le désespoir et la colère gagnent du terrain, notamment ici à Mykolaïv, dans le sud de l'Ukraine. Les habitants n'en peuvent plus de ce conflit sans fin, comme Mykolda, soldat en permission : "Je suis fatigué de tout cela. Je veux la paix et le calme. Une vie tranquille et des projets pour l'avenir".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

États-Unis : l'aide à l'Ukraine va-t-elle enfin être débloquée ?

Pour faire face au manque de munitions, l'Ukraine investit dans la production locale

Face à la répétition des attaques aériennes russes, Kyiv demande davantage de systèmes de défense