EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Une équipe de l'AIEA en route vers la centrale de Zaporijjia

Une équipe de l'AIEA en route vers la centrale de Zaporijjia
Tous droits réservés أ ب
Tous droits réservés أ ب
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a annoncé lundi matin être en route vers la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijjia, cible ces dernières semaines de frappes faisant craindre le risque d'un accident majeur.

PUBLICITÉ

Le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a annoncé lundi matin être en route vers la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijjia, cible ces dernières semaines de frappes faisant craindre le risque d'un accident majeur.

"Le jour est venu, la mission de l'AIEA vers Zaporijjia est désormais en route. Nous devons protéger la sécurité de l'Ukraine et de la plus grande centrale d'Europe", a écrit Rafael Grossi sur Twitter, précisant que la mission arriverait sur place "plus tard cette semaine".

La patron de l'agence réclamait depuis plusieurs mois de pouvoir se rendre sur les lieux, avertissant du "risque réel de catastrophe nucléaire".

La centrale de Zaporijjia, où sont situés six des quinze réacteurs ukrainiens, a été prise par les troupes russes début mars, peu après le lancement de l'invasion le 24 février, et se trouve près de la ligne de front dans le sud. Kiev et Moscou s'accusent mutuellement de procéder à des bombardements à proximité du complexe, près de la ville d'Energodar, sur le fleuve Dniepr, et de mettre ainsi le site en péril.

L'opérateur ukrainien Energoatom a mis en garde samedi contre des risques de fuites radioactives et d'incendie après de nouvelles frappes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Zaporijjia : la centrale de tous les dangers bientôt inspectée par les experts de l'AIEA

No Comment : Les frappes aériennes russes endommagent l'hôpital pour enfants de Kyiv

Ukraine : au moins trois morts à Kharkiv, les infrastructures énergétiques de nouveau visées