This content is not available in your region

Les experts de l'AIEA arrivés en Ukraine : les combats se poursuivent autour de Zaporijjia

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
La centrale nucléaire de Zaporijjia, le 29 août 2022
La centrale nucléaire de Zaporijjia, le 29 août 2022   -   Tous droits réservés  AP/Maxar

Les experts de l'Agence internationale de l'énergie atomique sont arrivés à Kiev et doivent se rendre ces prochains jours sur le site de la centrale de Zaporijjia.

Sur le terrain, les bombardements se poursuivent et font planer le risque d'un accident nucléaire.

Kiev accuse la Russie d'avoir installé des canons sur le site de la centrale, Moscou dément et dit attendre l'inspection.

Dmitry Peskov, porte-parole du Kremlin : "Nous espérons que cette mission aura lieu comme convenu et je le répète : nous souhaitons par cette mission ait lieu et nous l'attendons depuis longtemps."

Dans la crainte d'une catastrophe nucléaire, l'Union Européenne a livré à l'Ukraine cinq millions cinq cent mille comprimés d'iode et promet de poursuivre son soutien.

Josep Borrell, haut représentant de l'UE pour les Affaires étrangères : "Ce jeu nucléaire dans la centrale nucléaire de Zaporizhzhia est très dangereux. La situation sur le terrain reste très mauvaise. L'Ukraine a besoin de notre soutien, et nous continuerons à fournir ce soutien, d'une part en matière de capacités militaires et en même temps, les ministres vont discuter de l'idée de mettre en place une mission de formation de haut niveau pour l'armée ukrainienne."

Les inspecteurs de l'AIEA doivent évaluer l'état des six réacteurs de la centrale de Zaporijjia mais aussi les conditions de travail du personnel ukrainien qui est resté après la prise de contrôle des Russes.