Ukraine : le point sur la situation militaire

Le sniper ukrainien Andriy participe à un entraînement à l'extérieur de Kiev, en Ukraine, samedi 27 août 2022
Le sniper ukrainien Andriy participe à un entraînement à l'extérieur de Kiev, en Ukraine, samedi 27 août 2022 Tous droits réservés Andrew Kravchenko/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
Par Oleksandra Vakulina
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Selon les services de renseignement britanniques, les forces de Kiyv repoussent la ligne de front contre les Russes "par endroits"

PUBLICITÉ

L'Ukraine poursuit son offensive contre les forces russes dans le sud du pays. Selon les services de renseignement britanniques, les forces de Kiyv repoussent la ligne de front "par endroits".

Elles ont commencé à frapper des ponts russes sur le fleuve Dnipro depuis le 29 août. Selon des sources ukrainiennes et russes, les forces ukrainiennes ont frappé un ponton construit à partir de barges près du pont routier d'Antonivsky.

Les forces russes continuent de transférer de grands convois d'équipements militaires depuis la Crimée et Melitopol. Selon l'ISW, l'nstitut pour la guerre, la contre-offensive ukrainienne est un processus cohérent qui nécessitera un certain temps pour être correctement exécuté.

Le Kremlin exploitera probablement l'absence de victoire immédiate sur la ville de Kherson ou le silence opérationnel des Ukrainiens sur l'évolution de la contre-offensive pour présenter les efforts ukrainiens comme un échec et saper la confiance de la population.

Le think tank fait le point sur la mobilisation russe : le déploiement de certains bataillons de volontaires moins d'une semaine après leur formation confirme l'évaluation selon laquelle ils manquent cruellement d'effectifs et sont mal entraînés.

Une déclaration reprise par les services de renseignement britanniques : la Russie continue d'accélérer ses tentatives pour produire de nouveaux renforts pour l'Ukraine. L'efficacité opérationnelle de ces unités n'est pas connue. Elles manquent très probablement de personnel et ont reçu un entraînement limité.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

"L'intégrité physique de la centrale a été violée" : les experts de l'AIEA ont inspecté Zaporijjia

Ukraine : l'AEIA alerte sur le danger d'un "accident nucléaire"

Guerre en Ukraine : Kyiv demande de nouvelles armes et munitions à ses alliés occidentaux