This content is not available in your region

Après 200 jours de guerre, les succès de la contre-offensive ukrainienne

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Un soldat ukrainien brandit un drapeau dans la région de Kharkiv
Un soldat ukrainien brandit un drapeau dans la région de Kharkiv   -   Tous droits réservés  Capture d'écran

L'image d'un drapeau ukrainien brandi par un soldat au-dessus de la ville de de Chkalovske près de Kharkiv, symbolise les succès de la contre-offensive ukrainienne lancée dans le nord-est du pays.

3 000 km² de territoires reconquis aux Russes

Ce dimanche, au 200ème jour de guerre, Kyiv a annoncé avoir repris depuis début septembre 3 000 km² aux forces russes. Selon, le gouverneur de la région russe de Belgorod, en 24 heures, des "milliers" de personnes ont fui la région de Kharkiv vers la Russie, pour se réfugier notamment chez des proches.

Sur l'application de messagerie Telegram, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a promis de "chasser l'occupant de chaque ville et village". La reconquête de la ville d'Izioum, principale base des troupes russes dans la région de Kharkiv, serait notamment en cours, selon Kyiv.

"L'ennemi continue de subir des pertes. Dans le secteur de Kharkiv, les unités ennemies de la 3e division de fusiliers motorisés se retrouvent sans voie d'approvisionnement. Le personnel est en panique", a déclaré Oleksandr Shtupun, le porte-parole des forces armées ukrainiennes.

Des bombes russes sur la région de Donetsk

De son côté, le ministère russe de la Défense affirme que ses troupes ont frappé des positions ukrainiennes dans la région de Kharkiv. Il a diffusé des images censées montrer la destruction d'une unité d'infanterie par des "troupes aéroportées".

AP/Russian Defense Ministry Press Service
Soldat russe tirant un missile (Ministère russe de la Défense) 11/09/2022AP/Russian Defense Ministry Press Service

Par ailleurs, des bombes russes sont tombées sur des villes de la région de Donetsk, notamment sur Pokrovsk, causant d'importants dégâts. Kyiv a fait état d'une dizaine de morts.

Dans son évaluation quotidienne du conflit, l'Institut pour l'étude de la guerre (ISW), basé à Washington, indique que les forces ukrainiennes ont reconquis "plus de territoires en cinq jours que les Russes n'en n'ont conquis à travers toutes leurs opérations depuis avril".