This content is not available in your region

Serbie : la marche des fiertés de Belgrade menacée d'interdiction

Access to the comments Discussion
Par Stephane Hamalian  & Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Des policiers anti émeuteS lors de la marche des fiertés de Belgrade, le 29 juin 2019, Serbie
Des policiers anti émeuteS lors de la marche des fiertés de Belgrade, le 29 juin 2019, Serbie   -   Tous droits réservés  Darko Vojinovic/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved.

La marche des fiertés de Belgrade pourra-t-elle avoir lieu samedi prochain ? Cet événement est le point culminant de l'Europride, qui se tient du 12 au 18 septembre dans la capitale serbe.

L'inquiétude est de rigueur au sein de la communauté LGBT alors que le défilé est sous menace d'interdiction de la part du gouvernement. 

Des milliers de personnes ont défilé dimanche à Belgrade pour protester contre sa tenue, dont beaucoup de religieux et de fidèles de l'Eglise orthodoxe serbe, très influente dans le pays.

Le coordinateur de l'Europride, Goran Miletic, affirme qu'il ira probablement marcher, même si une interdiction est édictée. Mais "en tant qu'organisateurs, nous pouvons dire aux gens de ne pas venir si c'est interdit, mais les gens sont choqués par l'idée même d'interdire la Pride" explique -t-il.

Sur le plan politique, la question est délicate pour le président serbe Aleksander Vucic, soucieux de ne pas exacerber les tensions avec l'Union européenne. Il avait annoncé fin août que le défilé serait "reporté ou annulé", invoquant des raisons "sécuritaires" liées à une nouvelle montée des tensions au Kosovo.

Le dirigeant serbe a annoncé samedi que la police allait finalement annoncer 96 heures avant cet événement, à savoir mardi, s'il pourra être organisé ou non.

Les deux premières marches des fiertés de Belgrade, en 2001 et en 2010, avaient été entachées de violences. Le défilé est organisé régulièrement depuis 2014, mais avec un important dispositif des forces de l'ordre.